vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzCultureTahar Ben Jelloun : "Ce qui se passe à Gaza est une tragédie"

Tahar Ben Jelloun : « Ce qui se passe à Gaza est une tragédie »

L’écrivain français d’origine marocaine, Tahar Ben Jelloun, a qualifié les massacres perpétrés par Israël dans la bande de Gaza de « tragédie » et de « génocide », dans un entretien accordé ce vendredi 22 mars au site turc l’Agence Anadolu (AA).

Pour Tahar Ben Jelloun, « ce qui se passe à Gaza est une tragédie et il y a beaucoup de pression dans le monde pour inverser le crime ».

Car «lorsque vous bombardez un hôpital, une école ou un village où il n’y a que des familles endormies et que vous massacrez tout le monde, c’est un génocide», a-t-il déclaré au site AA.

À LIRE AUSSI
Algérie : les raisons de l’élection présidentielle anticipée

Tahar Ben Jelloun est revenu sur les crimes du Hamas du 7 octobre et rappelle qu’il les a publiquement condamnés dans un article. «Mais ce qui est horrible, c’est que depuis 6 mois, Israël empêche l’arrivée de l’aide alimentaire pour massacrer délibérément des civils, tuer des enfants et surtout affamer le peuple palestinien», a-t-il dénoncé.

Pour l’écrivain franco-algérien, «le plan de Netanyahou et de son armée est d’exterminer tous les Palestiniens (…) tuer autant de Palestiniens que possible pour qu’il n’y ait plus de Palestiniens sur terre…»

À LIRE AUSSI
Equipe nationale de Petkovic : les grands absents et les nouveaux

L’auteur de «La nuit sacrée» rappelle qu’il a adressé une «lettre ouverte à Netanyahou» il y a un mois, publiée dans plusieurs journaux, dans laquelle il lui disait «qu’il avait perdu la guerre parce que même s’il tue tout le monde, la Palestine restera là, le peuple palestinien existera toujours».

Tahar Ben Jelloun qui se définit comme «intellectuel libre qui dit ce qu’il pense» rappelle qu’il a été insulté par ses «amis arabes pour avoir écrit sur les attaques du Hamas» et attaqué par ses amis «juifs pour antisémitisme» lorsque il publié ses «textes sur l’armée israélienne».

À LIRE AUSSI
Krim Belkacem, la guerre et la paix

Pour l’écrivain franco-marocain, «le drame, c’est qu’on ne voit pas de compromis pour qu’il y ait un dialogue et une négociation» et «les Israéliens ne sont pas intéressés par la paix».

«Je ne pense donc pas que cette tragédie ne débouchera pas sur une issue positive», estime Tahar Ben Jelloun.

Samira Ben Briki

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires