lundi, 24 juin 2024
DiasporadzCultureBrahim Saci : portrait d'un artiste aux multiples facettes

Brahim Saci : portrait d’un artiste aux multiples facettes

Brahim Saci est un artiste aux multiples facettes, à la fois musicien et poète, dont la créativité et la résilience transcendent les frontières culturelles.

Bien plus qu’un simple artiste, l’artiste Brahim Saci incarne une fusion harmonieuse entre la poésie et la musique, reflétant les richesses de son héritage kabyle tout en s’inscrivant dans le paysage artistique contemporain

Né à Tifrit Nat Oumalek dans les montagnes de Kabylie, bercé dans l’univers des contes et des chants amazighes de sa mère, le parcours artistique de Brahim Saci débute dans un contexte marqué par la dualité culturelle entre son Algérie natale et la France, où il déménage à un jeune âge pour rejoindre son père.

C’est dans ce cadre cosmopolite parisien que Brahim Saci commence à explorer sa passion pour la musique et la poésie. Influencé par les chanteurs kabyles emblématiques, notamment Slimane Azem, il trouve dans leurs mélodies et leurs paroles une source d’inspiration inépuisable.

Son immersion dans la scène artistique des cafés parisiens lui permet de découvrir sa voie artistique, à la fois comme chanteur-auteur-compositeur et poète.

À LIRE AUSSI
Brahim Saci au café L’Impondérable : « Les poèmes sont mes ailes et ma prison »

La quête identitaire

Le jeune Saci se plonge alors dans la création, écrivant ses premières chansons et poèmes qui reflètent sa quête d’identité et ses expériences de vie. Il canalise l’essence même de la tradition kabyle à travers ses compositions, célébrant avec passion la spiritualité et les valeurs ancestrales des siens.

Ses chansons, telles des prières envoûtantes, résonnent comme des hymnes vibrants à ses racines, rendant hommage aux figures vénérées, notamment le saint «Sidi M’hend Oumalek».

«Le chant m’est tombé sur la tête en écoutant les chanteurs kabyles dans les cafés kabyles de Paris ; en découvrant surtout la profondeur exquise de l’œuvre de Slimane Azem, paix à son âme. Je me suis mis à écrire mes propres chansons et d’autres poésies kabyles», se confie Brahim Saci à Diasporadz.

Parallèlement à sa passion musicale, Brahim Saci s’illustre également en tant que poète émérite de la langue française. Son amitié de longue date avec l’écrivain Youcef Zirem a joué un rôle déterminant dans le réveil de sa passion poétique en langue française. Sous son influence bienveillante, les poèmes d’enfance de Saci, écrits dans cette langue, ont resurgi des méandres de sa mémoire.

À LIRE AUSSI
Café l’Impondérable : Brahim Saci, l’invité spécial de Youcef Zirem

Brahim Saci, un artiste prolifique

«La poésie de langue française, je l’avais déjà rencontrée durant le lycée ; j’ai aimé les grands poètes, Verlaine, Baudelaire, Rimbaud et tant d’autres. À cette époque-là de la jeunesse romantique», nous dit-il.

Quittant précocement son village natal et les douceurs ensoleillées de sa Kabylie bien-aimée, la poésie en langue française est demeurée un pilier solide dans la vie de l’artiste, une partie intégrante de son identité, l’accompagnant à travers les hauts et les bas de son existence, nourrissant son âme et apaisant son esprit.

Elle a été son refuge dans les moments sombres, une lumière dans les ténèbres de l’incertitude, lui offrant le moyen d’exprimer ses émotions les plus profondes et le réconfort nécessaire face aux épreuves de la vie, tout en préservant le lien étroit qui le relie à ses racines.

Ses vers, empreints de lyrisme et de profondeur, captivent l’âme du lecteur, explorant les méandres de l’expérience humaine avec une sensibilité rare. Dans ses recueils de poésie, chaque mot est une invitation à un voyage intérieur, où l’amour, la douleur, l’espoir et la résilience se mêlent dans un ballet émotionnel envoûtant.

Brahim Saci affine son art, au fil des années, publiant plusieurs ouvrages de poésie. Il a gratifié ses lecteurs d’un seizième chef-d’œuvre poétique de son riche répertoire littéraire, « L’éclaircie fugitive », préfacé par Frédéric Lemaître, écrivain et rédacteur en chef de la revue Persona. Un recueil qui se veut comme un vibrant témoignage de son évolution artistique, offrant une immersion profonde dans son monde intérieur.

La musicalité de sa langue maternelle et la richesse de la poésie en langue française deviennent les outils d’expression de ses émotions les plus profondes. Son style, teinté de mélancolie et de lyrisme, rappelle celui des grands poètes romantiques français tout en étant ancré dans la tradition kabyle.

À LIRE AUSSI
Café l’Impondérable : Habiba Djahnine, une poésie entre ciel et terre

Un journaliste passionné

D’une rive à l’autre, de la guitare à la plume, Saci cultive une nouvelle passion pour le journalisme culturel. Une passion qui s’inscrit comme une extension naturelle de son engagement artistique, démontrant sa volonté d’évoluer en tant qu’artiste et de contribuer activement à la vie culturelle et intellectuelle de sa communauté et au-delà.

Ses divers entretiens sont salués comme une tribune visant à mettre en lumière les voix créatives et les talents émergents de différents horizons culturels. Cette démarche lui permet également d’explorer de nouveaux territoires d’expression et d’enrichir son propre travail artistique en interagissant avec différentes formes d’art.

Au-delà de son immense talent artistique, l’homme est également loué pour sa générosité, sa sagesse, sa modestie et son engagement envers les siens, des vertus qui le hissent au rang de ceux qui possèdent la richesse de l’esprit.

Son influence dépasse largement le domaine artistique, touchant ceux qui ont la chance de croiser son chemin et d’être émerveillés par sa musique et sa poésie.

Brahim Saci le poète, le musicien, le journaliste, autant d’épithètes qui donnent à voir une personnalité incarnant l’essence même de l’artiste complet, dont la voix résonne au-delà des frontières et des générations et perpétue avec passion et dévouement l’héritage artistique de sa culture tout en ouvrant de nouvelles voies pour l’expression créative.

H. Banoune

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires