dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzActualitéRouen : un homme qui tentait de mettre le feu à une synagogue abattu

Rouen : un homme qui tentait de mettre le feu à une synagogue abattu

La police a abattu ce vendredi matin 17 mai un homme qui tentait de mettre le feu à une synagogue à Rouen en France, a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Un homme « a mis le feu à la synagogue de Rouen», «aurait pris à partie les policiers et les pompiers» et a été abattu par la police, indiqué à l’AFP le procureur de Rouen, Frédéric Teillet.

«Il aurait menacé un policier d’un couteau et ce dernier a fait usage de son arme et l’individu est décédé», a précisé le procureur.

Selon une source proche du dossier, l’homme était armé «d’un couteau et d’une barre de fer».

À LIRE AUSSI
Islamophobie : tentative d’incendie criminel d’une mosquée en Allemagne

Les policiers sont intervenus, vers 6h45, «sur un signalement de dégagement de fumée près de la synagogue» sise rue des Bons enfants, dans le centre historique de Rouen, a détaillé une source policière à l’AFP.

L’intrusion de l’assaillant a été filmée et enregistrée par les caméras de la police municipale. Ce qui a permis l’intervention rapide des forces de l’ordre. L’assaillant est monté sur une poubelle pour atteindre une fenêtre du bâtiment et lancer un cocktail molotov.

À LIRE AUSSI
Des musulmans, des chrétiens et des juifs prient pour Gaza à New York aux Etats-Unis

Deux enquêtes ouvertes

Une première enquête a été ouverte pour « incendie volontaire » en raison de la religion, « violences volontaires avec arme sur personnes dépositaires de l’autorité publique » et pour « violence volontaire avec arme sur personne chargée d’une mission de service publique » (les pompiers), a détaillé le procureur.

Une autre enquête a été ouverte sur les circonstances du décès de l’individu armé pour «violences volontaires avec armes ayant entraîné la mort sans intention de la donner», confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

L’homme abattu par les forces de l’ordre n’a pas été immédiatement identifié, a-t-on précisé de source policière. Des investigations sont en cours pour l’identifier formellement, a indiqué ce vendredi en fin de matinée Frédéric Teillet, procureur de la République de Rouen lors d’un premier point de presse.

À LIRE AUSSI
France : une tête de cochon déposée devant une mosquée

Il s’agirait d’un Algérien

Un titre de transport nominatif aurait été retrouvé sur l’assaillant. L’homme serait sous le coup d’une obligation de quitter le territoire (OQTF) depuis « moins d’un an », mais elle n’a pas pu être exécutée car l’homme « avait engagé un recours devant les juridictions administratives », a indiqué une source policière à l’AFP.

Selon une source proche du dossier, citée par Francetvinfo, l’homme décédé serait un Algérien de 29 ans qui était sous le coup d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis moins d’un an.

« Selon nos informations, il s’agit d’un Algérien de 29 ans », croit savoir pour sa part Le Figaro.

À LIRE AUSSI
Sciences Po : des étudiants juifs dénoncent l’instrumentalisation du judaïsme et de l’antisémitisme (document)

Condamnations unanimes

Sollicité par l’AFP, le Parquet national antiterroriste indique être en train d’évaluer s’il se saisit du dossier.

«A travers cette agression et cette tentative d’incendie de la synagogue de Rouen, ce n’est pas seulement la communauté israélite qui est touchée. C’est toute la ville de Rouen qui est meurtrie et sous le choc», a réagi le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol sur X.

«Tenter de brûler une synagogue, c’est vouloir intimider tous les Juifs. Une nouvelle fois, on veut faire peser un climat de terreur sur les Juifs de notre pays. Combattre l’antisémitisme, c’est défendre la République», a affirmé sur X le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Yonathan Arfi.

Synthèse Samira B. B.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires