vendredi, 21 juin 2024
DiasporadzInternationalOnu : le CDH exige l’arrêt des ventes d’armes à Israël

Onu : le CDH exige l’arrêt des ventes d’armes à Israël

Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu (CDH), réuni ce vendredi 5 avril à Genève, a adopté une résolution appelant à un embargo sur les armes pour Israël qui mène une guerre meurtrière dans la bande de Gaza ayant déjà fait plus de 33 000 morts.

Le texte du Conseil des droits de l’homme de l’Onu (CDH) appelle à la cessation de tout transfert d’armes, munitions et autres équipements militaires vers Israël, évoquant «les craintes d’un génocide à Gaza».

Vingt-huit des 47 membres du Conseil ont voté en faveur du texte. Parmi eux, le Brésil, ou encore l’Afrique du Sud. Six ont voté contre dont l’Allemagne et les Etats-Unis, tandis que treize pays se sont abstenus parmi eux la France et l’Inde, selon un message posté sur le compte X du CDH.

Il s’agit de la première prise de position de l’organe des Nations unies pour les droits de l’homme dans la guerre qui sévit dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier, même si les résolutions du CDH ne sont pas contraignantes.

À LIRE AUSSI
Gaza : 7 travailleurs humanitaires de WCK tués dans une frappe aérienne israélienne

Le texte condamne «le recours par Israël à des armes explosives à large rayon d’action» dans des zones peuplées de l’enclave palestinienne assiégée.

Le document de huit pages a été soumis par le Pakistan au nom de 55 des 56 Etats membres de l’Onu au sein de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), à l’exception de l’Albanie. Il est coparrainé par la Bolivie, Cuba outre l’Autorité palestinienne.

Cette résolution intervient alors que la pression internationale s’accentue sur le gouvernement Netanyahu, le président des Etats-Unis Joe Biden ayant averti jeudi le premier ministre israélien lors d’un entretien téléphonique que le soutien américain à Israël allait désormais dépendre des «mesures concrètes» mises en œuvre pour protéger les civils et les travailleurs humanitaires dans l’enclave palestinienne.

À LIRE AUSSI
Joe Biden livre secrètement à Israël des bombes et des avions de combat

Biden a également exhorté Netanyahu à conclure un accord pour un «cessez-le-feu immédiat».

Israël est poursuivi devant la Cour internationale de justice (CIJ) pour «crime de génocide». Dans une ordonnance rendue en janvier, la CIJ a enjoint Tel Aviv de mettre un terme à ses agissements à caractère génocidaire et de prendre des mesures pour garantir l’acheminement de l’aide humanitaire à la population civile de la bande de Gaza.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires