vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzActualitéLFI appelle à un «bloc populaire pour empêcher la victoire de l’extrême droite»

LFI appelle à un «bloc populaire pour empêcher la victoire de l’extrême droite»

La France insoumise (LFI) appelle, dans une déclaration publiée ce lundi 10 juin, à la constitution d’un «bloc populaire» pour «empêcher la victoire de l’extrême droite» aux élections législatives anticipées.

«Seul le bloc populaire peut empêcher la victoire de l’extrême droite» aux élections législatives, écrit La France insoumise (LFI) qui appelle «à rejoindre dès maintenant l’Union Populaire pour venir prendre place dans cette bataille».

Pour la France insoumise, cette union doit être menée «dans la clarté» et «la cohérence qui ont tant manqué depuis 2022», avec «comme préalable le refus de toute combinaison politicienne avec la macronie».

La France insoumise (LFI) souligne dans sa déclaration que le programme «doit fermer la page des reniements (…) et de l’ambiguïté (…) sur les grands sujets de la campagnes» des européennes

LFI réaffirme à cet effet certains de ses sujets sur lesquels les alliés se doivent d’être fermes comme : «

  • Le retour à la retraite à 60 ans, le blocage des prix sur l’énergie et les produits de première nécessité, la hausse du SMIC et l’indexation des salaires sur l’inflation.
  • Le refus des budgets d’austérité d’Emmanuel Macron pour réparer nos services publics et être à la hauteur de l’urgence climatique.
  • L’annulation de la réforme de l’assurance chômage et de l’odieuse loi immigration votée par la coalition des macronistes, de la droite et de l’extrême-droite.
  • La bifurcation écologique par la planification écologique, la sortie du nucléaire et le refus des grands projets inutiles et imposés (mégabassines, projet d’autoroute A69,…)
  • La 6e République pour en finir avec la monarchie présidentielle.
  • Le combat contre le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie qui fracturent le peuple pour l’empêcher de défendre ses intérêts communs.
  • Le refus de l’escalade de la guerre en Ukraine et la fin du génocide en cours à Gaza en reconnaissant l’état de Palestine, en décrétant un embargo sur les livraisons d’armes et en infligeant des sanctions au gouvernement de Netanyahu

Pour rappel, le parti d’extrême droite, le Rassemblement national (RN) de Jordan Bardella, a remporté dimanche 9 juin une victoire historique aux élections européennes, et a immédiatement appelé Emmanuel Macron à organiser de nouvelles élections législatives pour « prendre acte de cette nouvelle donne politique ».

Prenant la parole quelques minutes après l’annonce de cette large victoire de l’extrême droite, le président de la République a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale et des élections législatives le 30 juin et 7 juillet.

S. A.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires