lundi, 24 juin 2024
DiasporadzPolitiqueLe Premier ministre palestinien à Alger pour une visite de deux jours

Le Premier ministre palestinien à Alger pour une visite de deux jours

Le Premier ministre palestinien et ministre des Affaires étrangères, Muhammad Mustafa, est arrivé ce samedi 13 avril à Alger pour une visite de deux jours, a indiqué la page Facebook du premier ministère.

Le Premier ministre palestinien Muhammad Mustafa a été accueilli à l’aéroport international d’Alger par le Premier ministre, Nadir Larbaoui.

Le Premier ministre algérien était accompagné par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, et le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Laïd Rebiga.

Il s’agit de la première visite de M. Mustafa en Algérie après sa nomination, le 15 mars dernier, à la tête du Gouvernement palestinien.

À LIRE AUSSI
Israël refuse le retour des Palestiniens déplacés de Gaza, selon le Qatar

Il faut rappeler que les autorités palestiniennes font des efforts pour que la Cour pénale internationale (CPI) poursuive légalement les colons israéliens qui attaquent les localités palestiniennes, a déclaré ce samedi le Premier ministre de l’Etat palestinien, Muhammad Mustafa.

Le premier ministre a souligné que l’État de Palestine poursuivra ses efforts juridiques avec ses partenaires internationaux pour exiger que la Cour pénale internationale poursuive les colons israéliens et leurs dirigeants, rapporte l’agence Wafa.

Cette visite intervient aussi dans un contexte de guerre meurtrière menée par Israël sur la bande de Gaza depuis l’attaque transfrontalière du 7 octobre menée par le groupe palestinien Hamas qui a tué quelque 1 200 personnes.

À LIRE AUSSI
Tension au Moyen-Orient : la France déconseille aux Français l’Iran, le Liban, Israël et les Territoires palestiniens

Depuis, plus de 33 000 Palestiniens, dont des femmes et des enfants, ont été tués et 75 300 autres blessés, conduisant Tel Aviv à comparaitre devant la Cour internationale de Justice pour « génocide ».

Israël a imposé, sur la bande de Gaza, un blocus paralysant, laissant sa population, en particulier les habitants du nord de Gaza, en proie à la famine.

L’offensive israélienne a poussé 85% de la population de Gaza à l’exode. La population est victime de graves pénuries de nourriture, d’eau potable et de médicaments, tandis que 60% des infrastructures de l’enclave ont été endommagées ou détruites, selon l’ONU.

S. A.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires