lundi, 15 juillet 2024
DiasporadzSportsEspagne - Italie (1-0) : une Roja spectaculaire, qualifiée en huitièmes de finale (Euro 2024)

Espagne – Italie (1-0) : une Roja spectaculaire, qualifiée en huitièmes de finale (Euro 2024)

Les amateurs de football ont été gratifiés d’un spectacle de haute volée lors du choc de la phase de groupes de cet Euro 2024, opposant deux grandes nations de football, l’Espagne et l’Italie, à Gelsenkirchen.

Ce jeudi 20 juin, la Roja a montré un niveau technique exceptionnel et un jeu séduisant pour dominer la Squadra Azzurra, championne d’Europe en titre, et s’assurer une place en huitièmes de finale grâce à une victoire (1-0).

Dès les premières minutes, l’Espagne a imposé un rythme très intense au match. Le gardien italien Gianluigi Donnarumma a été immédiatement mis à l’épreuve, réalisant une parade spectaculaire sur une tête de Pedri dès la deuxième minute.

Les assauts de la Furia Roja se sont succédé, mais Donnarumma des grands jours a multiplié les arrêts pour maintenir son équipe dans le match, repoussant notamment les dangereuses tentatives de Morata et l’impressionnant Fabian Ruiz, qui s’est révélé être un véritable patron de son équipe.

À LIRE AUSSI
Euro 2024 : des matchs accrochés et indécis dans le groupe C

Malgré les efforts héroïques de Donnarumma, la défense italienne a fini par craquer. À la 54e minute, un centre fuyant de Nico Williams a provoqué la panique dans la défense italienne. Riccardo Calafiori, sous la pression de Morata, a poussé le ballon dans son propre but, offrant aux hommes de Luis de la Fuente l’avantage mérité.

La Roja a dominé le match de bout en bout, affichant une maîtrise impressionnante du ballon et un style de jeu fluide qui rappelait les grandes heures du tiki-taka. Les tentatives des hommes de Luciano Spalletti de revenir au score se sont limitées à quelques coups de pied arrêtés, sans véritable danger pour le gardien Unai Simón.

Avec cette performance, l’Espagne, emmenée par le prodige Yamal, Pedri, Cucurella et bien sûr le maestro Fabian Ruiz, déjà victorieuse contre la Croatie (3-0), s’assure la première place du groupe B et une qualification sereine pour les huitièmes de finale. Le dernier match contre l’Albanie sera une occasion pour l’entraîneur de la Fuente de faire souffler ses cadres et de faire tourner ses remplaçants.

À LIRE AUSSI
Euro 2024 : la France assure l’essentiel face à l’Autriche

Pour la Nazionale, cette défaite complique la situation. Décevants et en manque d’inspiration, les coéquipiers de Barella devront impérativement gagner contre la Croatie de Modric lors de leur dernier match de groupe, dans un duel des titans, pour espérer se qualifier. Le précieux succès contre l’Albanie (2-1) lors de la première journée leur laisse toutefois une lueur d’espoir.

Ce match a été riche en moments forts, avec notamment cette belle frappe de Williams sur la barre transversale à la 69ème minute et une ultime double parade de Donnarumma en toute fin de match, qui a maintenu le suspense jusqu’au bout.

Les amoureux du ballon rond ont eu le privilège d’assister à une prestation de haut niveau de l’Espagne, qui a démontré toute la qualité de son jeu collectif, sa maîtrise tactique et sa technique individuelle. Les spectateurs de Gelsenkirchen se souviendront longtemps de cette soirée où la Roja a brillé de mille feux, affirmant sérieusement sa candidature pour le titre européen.

Les phases finales s’annoncent passionnantes avec une Espagne en pleine confiance et une Italie qui devra se battre pour ne pas quitter la compétition prématurément.

Hamid Banoune

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires