dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzPolitiquePrésidentielle : Louisa Hanoune candidate du PT

Présidentielle : Louisa Hanoune candidate du PT

Le Parti des travailleurs (PT) a annoncé, samedi 18 mai, que sa secrétaire générale, Louisa Hanoune, est candidate à l’élection présidentielle du 7 septembre prochain.

Lors de la session ordinaire du Conseil national du PT, les membres du Comité central ont plébiscité Mme Louisa Hanoune candidate du Parti des travailleurs à la prochaine élection présidentielle.

Mme Louisa Hanoune a été choisie candidate du PT à la présidentielle en raison de son « audace, son habileté politique, sa sagesse, son long souffle et son envergure politique autant sur la scène nationale que régionale et internationale », a souligné Ramdane Youssef Taazibt qui a lu la résolution du Conseil national du PT.

Dans son allocution à cette occasion, Mme Hanoune a précisé que le PT participe à cette élection présidentielle pour concrétiser les attentes des Algériens sortis dans la rue, « en février 2019 et pendant plus d’une année, d’une manière pacifique pour exiger le changement ».

À LIRE AUSSI
Présidentielle : le Parti des travailleurs (PT) annonce sa participation

Pour Mme Hanoune, le changement tant attendu n’a pas eu lieu car « le pouvoir du fait accompli qui a pris les commandes après la démission de l’ancien Président (Bouteflika, ndlr) a fait en sorte pour que cela ne soit pas possible ».

La secrétaire générale du Parti des travailleurs n’a pas manqué de rappeler que son parti réclame la « libération des détenus politiques, l’ouverture du champ médiatique et la levée des entraves à l’exercice politique et syndicale », pour que la population puisse « s’exprimer librement ».

À LIRE AUSSI
Atmane Mazouz (RCD) : « Toutes les conditions sont réunies pour la fraude » à la présidentielle

La candidate du PT avait elle-même été incarcérée en mai 2019, en plein Hirak (mouvement populaire) pour « complots » contre l’Etat et l’armée et condamnée en septembre à 15 ans de prison.

Louisa Hanoune avait vu sa peine réduite en appel à 3 ans de prison, dont neuf mois ferme et a été libérée en février 2020. Lors d’un nouveau procès tenu en janvier 2021, elle a été acquittée.

Par ailleurs, Mme Louisa Hanoune a appelé à « défendre les droits du peuple palestinien qui fait face à une guerre de génocide menée par l’entité sioniste à son encontre » et a exprimé des interrogations concernant « l’interdiction des marches en soutien avec cette cause ».

S. A.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires