dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzActualitéMe Yamina Alili : la détenue "Kamira Nait Sid a besoin de notre soutien"

Me Yamina Alili : la détenue « Kamira Nait Sid a besoin de notre soutien »

L’avocate Maître Yamina Alili vient d’alerter l’opinion publique sur les conditions de détention et la situation préoccupante de la détenue Kamira Nait Sid qui « a besoin de notre soutien ».

La détenue « Kamira Nait Sid a besoin de votre soutien… de notre soutien », écrit dans un message sur sa page Facebook Me Yamina Alili après sa dernière visite.

Kamira Nait Sid « n’était pas bien du tout », « inquiète et effrayée » et « ce n’est pas de ses habitudes », s’inquiète Me Alili.

Les avocats Yamina Alili et Dekkal Soufiane ont tenté de tirer au clair les choses concernant la situation de Kamira Naït Sid, en se rapprochant de l’administration pénitentiaire, mais en vain, disent-ils.

À LIRE AUSSI
L’ex-président du RCD, Mohcine Belabbas, condamné à six mois de prison ferme

« Nous sommes entrés dans l’administration accompagnée de maitre Dekkal Soufiane pour nous renseigner sur ce qui arrivait à Kamira à l’intérieur du centre pénitentiaire et sur la raison de son inquiétude », mais « le directeur a refusé de nous recevoir, prétextant qu’il avait d’autres travaux importants », s’indigne Me Yamina Alili.

En désespoir de cause, les deux avocats ont dû écrire au directeur du centre pénitentiaire « deux demandes d’une intervention urgente et prenant soin de la situation de Kamira ».

Pour rappel, le procès de Kamira Nait Sid, co-présidente du Congrès mondial amazigh (CMA) a été annulé par la Cour suprême en date du 28 mars 2024. Son affaire est renvoyée devant le tribunal criminel de deuxième instance près la cour d’Alger.

À LIRE AUSSI
Karim Tabbou condamné à 6 mois de prison avec sursis

Mais Kamira Nait Sid qui attend toujours la programmation d’un nouveau procès n’a pas été mise en liberté provisoire et est toujours incarcérée.

Auparavant, la chambre criminelle de deuxième instance près la cour d’Alger avait condamné Kamira Nait Sid et Slimane Bouhafs à 3 ans de prison ferme et à 100 000 dinars d’amende chacun pour « atteinte à l’intégrité territoriale ». Bouaziz Ait Chebib a été acquitté.

Enfin, pour les avocats de Kamira Nait Sid, les procédures de justice n’ont pas été respectées, le dossier de l’accusation est vide de preuves et les droits de la défense ont été violées.

Samira B. B.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires