dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzInternationalL'Iran promet de riposter aux frappes israéliennes sur son consulat à Damas en Syrie

L’Iran promet de riposter aux frappes israéliennes sur son consulat à Damas en Syrie

L’Iran a prévenu mardi 2 avril Israël et les Etats-Unis qu’il allait riposter aux frappes israéliennes sur son consulat à Damas en Syrie, ayant tué la veille 11 personnes dont sept Gardiens de la révolution à Damas, une opération inédite qui accroit les tensions au Moyen-Orient en pleine guerre à Gaza.

Le président de l’Iran Ebrahim Raïssi a qualifié les frappes israéliennes sur son consulat en Syrie de «crime lâche» et a promis qu’ils ne resteront pas «sans réponse».

Il n’a pas donné de précision sur la nature de cette riposte, mais des «décisions nécessaires» ont été prises dans la nuit au cours d’une réunion d’urgence du Conseil suprême de sécurité nationale iranien en sa présence.

À LIRE AUSSI
Syrie : frappes aériennes israéliennes sur le consulat d’Iran (vidéo)

Téhéran a imputé le raid au «régime sioniste» mais Israël n’a pas confirmé sa responsabilité.

Les Etats-Unis nient toute implication

Pour leur part, les Etats-Unis ont indiqué à l’Iran qu’ils «n’étaient pas impliqués» dans le raid qui a détruit le bâtiment abritant le consulat et la résidence de l’ambassadeur iranien en Syrie, selon un responsable américain cité par le site Axios.

Le Conseil de sécurité des Nations unies tiendra ce mardi 2 avril à 15 heures, heure de New York (19H00 GMT), une session publique à la demande de la Russie sur cette attaque, a annoncé le représentant russe à l’ONU Dmitri Polianski, cité par l’agence étatique Tass.

À LIRE AUSSI
Gaza : 7 travailleurs humanitaires de WCK tués dans une frappe aérienne israélienne

La Chine a également condamné le raid, en estimant que «la sécurité des institutions diplomatiques» ne pouvait «être violée».

L’Iran a appelé le Conseil de sécurité à «condamner cette attaque terroriste perpétrée par le régime israélien dans les termes les plus fermes possibles».

« Message aux Américains »

Le chef de la diplomatie iranienne Hossein Amir-Abdollahian a par ailleurs annoncé avoir envoyé «un message important» aux Etats-Unis, par l’intermédiaire du chargé d’affaires de l’ambassade suisse en Iran, qui représente les intérêts américains en l’absence de relations diplomatiques entre les deux pays.

Ce message, dont la teneur n’a pas été divulguée, a été envoyé aux Etats-Unis qui, «en tant que partisans du régime sioniste», «doivent être tenus pour responsables», selon le ministre.

Les frappes, menées par «six missiles tirés par des chasseurs F-35» selon Téhéran, sont les premières à viser un bâtiment diplomatique iranien en Syrie, pays en guerre civile depuis 2011 où l’Iran et ses alliés soutiennent le pouvoir du président Bachar al-Assad.

L’Irak a souligné mardi que cette action pouvait apporter «plus de chaos et d’instabilité» au Moyen-Orient, alors que grandissent les craintes de voir la guerre d’Israël sur la bande de Gaza prendre une tournure régionale.

Jusqu’à présent, l’Iran a multiplié les déclarations de soutien au Hamas et accusé Israël de mener un «génocide», mais a démenti toute intervention directe dans le conflit.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires