lundi, 15 juillet 2024
DiasporadzInternationalIsraël : Benjamin Netanyahu dissout son cabinet de guerre

Israël : Benjamin Netanyahu dissout son cabinet de guerre

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dissous ce lundi 17 juin le cabinet de guerre composé de six membres, ont rapporté plusieurs médias israéliens et l’agence Reuters.

La décision de Benjamin Netanyahu de dissoudre le cabinet de guerre était très attendue, notamment après le départ du gouvernement de l’ancien général Benny Gantz et de son allié Gadi Eisenkot, ancien chef d’état-major.

Le Premier ministre israélien devrait maintenant tenir des consultations sur la guerre à Gaza avec un petit groupe de ministres, dont le ministre de la Défense Yoav Gallant et le ministre des Affaires stratégiques Ron Dermer, qui faisait partie du cabinet de guerre.

Le cabinet de guerre a été formé après que Gantz a rejoint Netanyahu dans un gouvernement d’unité nationale au début de la guerre en octobre et comprenait également le partenaire de Gantz, Gadi Eizenkot, et Aryeh Deri, chef du parti religieux Shas, en tant qu’observateurs.

À LIRE AUSSI
Israël : Benny Gantz veut une commission d’enquête sur l’attaque du Hamas

Benny Gantz et Gadi Eisenkot ont tous deux quitté le cabinet de guerre pour protester contre l’incapacité, selon eux, de Benjamin Netanyahu à élaborer une stratégie pour la guerre dans la bande de Gaza.

Gants Vs Netanyahu

Pour rappel, Benny Gantz avait présenté, dimanche 26 mai, une proposition visant à former une commission d’enquête sur les événements entourant l’attaque du Hamas du 7 octobre et la guerre qui s’en est suivie dans la Bande de Gaza.

Pour Benny Gantz, la commission d’enquête devrait déterminer si oui ou non Benjamin Netanyahu a été averti de l’éminence d’une attaque du Hamas.

À LIRE AUSSI
Gaza : le bilan s’élève à plus de 37 000 morts et 85 000 blessés

«Dans le cadre de la commission d’enquête que Gantz a proposé de mettre en place, tous les événements qui ont conduit à la guerre, la prise de décision au niveau politique et militaire, ainsi que la conduite de la guerre elle-même, feront l’objet d’une enquête», avait rapporté le quotidien Yedioth Ahronoth.

Benny Gantz, un fervent partisan de la guerre, avait recommandé que soient examinés le succès ou l’échec des opérations menées à Gaza depuis le 7 octobre et la réponse aux menaces à la frontière d’Israël avec le Liban et la Syrie.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires