vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzCultureLe créateur de «  Dragon Ball », Akira Toriyama, est mort

Le créateur de «  Dragon Ball », Akira Toriyama, est mort

Le mangaka Akira Toriyama, créateur notamment des séries mondialement connues « Dragon Ball » et « Dr Slump », est mort à l’âge de 68 ans d’un hématome sous-dural, ont annoncé ce vendredi 8 mars sa maison d’éditions et son studio.

« Nous sommes sincèrement attristés de vous informer que le créateur de manga Akira Toriyama est mort le 1er mars d’un hématome sous-dural aigu. Il avait 68 ans », a annoncé Bird Studio, une entité qu’avait fondée le mangaka, dans un communiqué publié sur X.

Né à Nagoya (centre du Japon) en 1955, Akira Toriyama était avant tout connu pour le manga « Dragon Ball », créé en 1984 et contant la vie et les aventures du prodige des arts martiaux Son Goku depuis son enfance. Il était librement inspiré du roman chinois du XVIe siècle « La Pérégrination vers l’Ouest ».

Le manga s’est vendu à plus de 260 millions d’exemplaires dans le monde selon le site spécialisé Mangazenkan. Il a engendré de nombreuses adaptations à la télévision, au cinéma ou en jeu vidéo et connu de nombreuses suites comme « Dragon Ball Z » ou plus récemment « Dragon Ball Super ».

À LIRE AUSSI
Suisse : l’association Djelbana reçoit l’écrivain algérien Salah Badis

L’oeuvre, qui a contribué à la popularité du manga et de l’animation japonaise à l’étranger et notamment en France, où l’adaptation en dessin animé a été diffusée à la télévision à partir de 1988, n’a cependant pas été sans son lot de controverses dans les années 1980-90, certains dénonçant – comme pour d’autres oeuvres japonaises – la violence, la nudité ou le penchant de certains personnages pour les petites culottes féminines.

Akira Toriyama était également l’auteur de nombreuses autres séries de manga, dont « Dr Slump », paru entre 1980 et 1984 dans l’hebdomadaire Shonen Jump, autour d’une petite fille androïde à la force redoutable créée par un savant.

À LIRE AUSSI
A propos de l’écriture : le mot d’ordre

Le mangaka avait reçu en 2013 pour l’ensemble de son oeuvre le Prix spécial du 40e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, et avait été nommé en 2019 Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministère français de la Culture.

Il avait également créé des personnages pour plusieurs jeux vidéo comme la série « Dragon Quest » ou le jeu de rôle des années 1990 « Chrono Trigger ».

Toriyama était « un modèle » pour de nombreux dessinateurs, a déclaré à l’AFP le journaliste spécialisé Tadashi Sudo. Le mangaka « savait exactement ce que tout le monde veut lire : de l’aventure et une évolution des personnages ».

« De nombreuses personnes – les créateurs non seulement au Japon, mais aussi à l’étranger – ont vu dans ses œuvres l’apogée de ce que devrait être le divertissement », selon M. Sudo.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires