dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzPolitiqueQuand le site "Algerie360" malmène l’histoire de la Guerre de Libération nationale

Quand le site « Algerie360 » malmène l’histoire de la Guerre de Libération nationale

Le site « Algerie360 » s’est adonné à la réécriture de l’histoire de la Guerre de Libération nationale dans un «article» sur le décès de Yahi Louisa, la veuve du moudjahid Ali Zamoum, publié le 4 avril à 16h27.

A en croire le site Algerie360, « spécialiste » en réécriture de l’histoire, la déclaration du premier Novembre 1954 actant le déclenchement de la Guerre de Libération nationale aurait été rédigée par… Houari Boumediene !

«Dans son livre «Thamurth Imazighen – Terre des hommes libres», Ali Zamoum raconte comment Karim Belkassem lui a remis le premier communiqué, rédigé par Boumediene et Didouche, pour l’imprimer sur une machine à écrire confiée par le journaliste Mohamed Lachachi», lit-on dans l’article de ce site.

À LIRE AUSSI
Amar Mohand-Amer : « Krim Belkacem reste le grand inconnu de notre récit national »

Pourtant, tout le monde sait que la proclamation du 1er Novembre est l’oeuvre des six chefs historiques : Mohamed Bouadiaf, Larbi Ben M’hidi, Mustapha Benboulaid, Krim Belkacem, Didouche Mourad et Rabah Bitat. 

Quand « Algerie360 » malmène l’histoire de la Guerre de Libération nationale
L’article du site « Algerie360 » qui malmène l’histoire de la Guerre de Libération nationale. Photo capture d’écran

Houari Boumediene, de son vrai nom Mohamed Boukherouba, était au Caire, en Egypte ! Ce n’est qu’en 1955 qu’il embarque à bord du Dinah avec une cargaison d’armes en direction du Nador sous occupation espagnole, pour rester au Maroc jusqu’à la fin de la guerre et la prise du pouvoir par les armes à l’Indépendance de l’Algérie en 1962 !

Mais la déformation des faits ne s’arrête pas là. Avec le site Algerie360, l’histoire de la Guerre de Libération nationale est violemment malmenée.

Le nom de Krim Belkacem, l’un des six chefs historiques de la Révolution algérienne et le signataire des Accords d’Evian, est transfiguré par Algerie360 pour devenir «Karim Belkassem» !

À LIRE AUSSI
Christophe Lafaye : « Le sujet sur la guerre chimique en Algérie broie des individus en France »

Le livre «Le pays des hommes libres» de Ali Zamoum est re-titré «Terre des hommes libres».

Avec Algerie360, le journaliste Mohamed Laïchaoui, engagé par Didouche Mourad pour la saisie de la Déclaration du 1er Novembre 1954, devient «Lachachi» !

C’est ainsi que ce site participe d’une entreprise dangereuse consistant à enterrer la mémoire de la Guerre de Libération nationale, en inventant à certains des faits d’armes et en dénaturant les noms des véritables acteurs de l’Histoire.

Oui, mais que fait le ministère des Moudjahidine et des Ayants-droit ?

Samira Ben Briki

À LIRE AUSSI

1 COMMENTAIRE

  1. En Algérie, un grand nombre d’individus se revendiquent historiens uniquement pour mettre en péril le serment de nos valeureux martyrs. Ils ne trouvent que du plaisir à jouer les figurants dans les fables des imposteurs de la 25ème heure dans les studios de radio et les plateaux de télévision ou au moment des festivités, lorsque les véritables acteurs ne sont pas conviés.
    Gloire et éternité à nos valeureux martyrs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires