vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzInternationalPremier ministre malaisien : l’attentat de Moscou "ne peut représenter aucune religion"

Premier ministre malaisien : l’attentat de Moscou « ne peut représenter aucune religion »

Le Premier ministre malaisien, Anwar Ibrahim, a fermement condamné l’attentat de contre des civils à Moscou et a déclaré que cette atrocité ne représente ni l’Islam ni n’importe quelle autre religion.

« En tant que musulman, je me sens obligé de souligner que cette atrocité tout à fait méprisable ne peut jamais représenter l’Islam ni n’importe quelle autre religion », a déclaré le Premier ministre malaisien, Anwar Ibrahim, en réaction à l’attentat de Moscou.

« Nous ne devons donc pas permettre qu’une telle méchanceté barrent les enseignements pacifiques et nobles des religions du monde », a-t-il souligné.

Le Premier ministre malaisien, Anwar Ibrahim, a transmis au nom du peuple malaisien ses plus sincères sympathies et profondes condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au peuple russe.

À LIRE AUSSI
Conseil de sécurité : l’Algérie appelle à une coopération mondiale pour vaincre le terrorisme

« Ce carnage horrible et barbare n’a pas sa place dans le monde civilisé. Le fait que l’attaque a eu lieu dans une grande salle de concert, un épicentre de la culture, est presque certainement intentionnel, calculé pour infliger un maximum de dégâts », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre malaisien a fait part de l’engagement de son pays à collaborer avec tous ses partenaires, y compris la Fédération de Russie, dans leur lutte commune contre le terrorisme.

Le nombre des victimes s’élève à 133 morts

Par ailleurs, le bilan des victimes de l’attentat survenu vendredi soir contre une salle de concert de la banlieue de Moscou s’est alourdi à 133 morts, a annoncé ce samedi 23 mars le service de presse du Comité d’enquêtes russe.

« Le bilan de l’attentat dans la salle de concert Crocus City Hall près de Moscou s’est alourdi à 133 morts lors du déblaiement des décombres. Les opérations de recherche se poursuivent », souligne le Comité d’enquêtes dans un communiqué.

Un précédent bilan de l’attaque faisait état de 115 morts.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires