vendredi, 19 juillet 2024
DiasporadzSociétéMosquée dans le Val-de-Marne : un homme blessé par balle le jour de l'Aïd

Mosquée dans le Val-de-Marne : un homme blessé par balle le jour de l’Aïd

  • Un homme a été blessé par balle lorsque deux coups de feux ont été tirés en direction de la mosquée le jour de l’Aïd el-Adha à Choisy-le-Roi.
  • Un homme armé a fait irruption dans un gymnase à Bonneuil-sur-Marne où près de 200 personnes célébraient la fête de l’Aïd.

Un homme a été blessé par balle dimanche 16 juin devant la mosquée de Choisy-le-roi, dans le Val-de-Marne, le jour de l’Aïd el-Adha, indique le parquet de Créteil à actu Paris.

Alors que l’homme se rendait vers 9 heures à la mosquée de Choisy-le-roi, dans le Val-de-Marne, pour la fête de l’Aïd el-Adha, l’homme a été blessé par balle au niveau de la jambe. Deux coups de feu ont été tirés en direction de la mosquée et le tireur est en fuite.

Le parquet affirme que les jours de le personne blessée ne sont pas en danger.

Une enquête confiée à la police judiciaire a été ouverte pour « tentative d’homicide volontaire », précise encore le parquet.

La piste du «règlement de compte» a été retenue par des observateurs qui écartent les rumeurs d’«attaque coordonnée» sur plusieurs lieux de culte.

À LIRE AUSSI
Tag «2024, les Arabes dans le four crématoire » : les nouveaux boucs émissaires en France !

Un homme armé dans le gymnase

Et pour cause, un autre drame a été évité de justesse le même jour à Bonneuil-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, lorsqu’un individu armé a fait irruption dans un gymnase où près de 200 personnes célébraient la fête de l’Aïd el-Adha.

Alors que plusieurs membres de la communauté musulmane étaient réunis dans le gymnase de Cotton pour célébrer la fête de l’Aïd, un homme armé a fait irruption dans les lieux, a indiqué la municipalité dans un communiqué.

À LIRE AUSSI
Encore des tags anti-musulmans à la mosquée de Lyon

L’auteur des faits, né en 2000, aurait agressé deux autres personnes juste avant et aurait fait irruption dans le gymnase.

Le maire a indiqué dans un communiqué s’être « interposé personnellement – avec d’autres citoyens courageux – pour que la situation ne dégénère pas et pour éviter le pire ».

Le maire a appelé à « la retenue et à éviter toute spéculation malsaine sur les raisons de cet acte dont les conséquences auraient pu être dramatiques ».

Un collaborateur du maire et une personne ont été légèrement blessés.

Une cellule psychologique est mise en place lundi pour « toutes les personnes qui étaient présentes sur place et notamment un nombre important d’enfants. »

Synthèse S. B. B.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires