dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzSociétéLa justice française condamne Air Algérie dans une affaire d’intoxication alimentaire

La justice française condamne Air Algérie dans une affaire d’intoxication alimentaire

La justice française a rendu son verdict dans l’affaire de l’intoxication alimentaire dans l’un des vols de la compagnie Air Algérie survenue en avril 2019.

Air Algérie a été reconnue par la justice française « intégralement responsable des dommages subis » par sept plaignants suite à une intoxication alimentaire sur l’un de ses vols.

C’est ce qu’indique un jugement daté du 21 février dernier, rendu par le tribunal judiciaire de Bobigny (93) que Le Courrier de l’Atlas a pu consulter.

Air Algérie devrait verser 5 000 € à ceux des demandeurs qui ont fait l’objet d’une hospitalisation et une somme de 2 000 € à ceux qui ont été soignés à domicile.

À lire aussi
Tassili Airlines organise des vols charters « Spécial Omra »

Les faits remontent à avril 2019 lorsque dix personnes portaient plainte contre Air Algérie, se disant « victimes d’une intoxication alimentaire » après avoir voyagé entre Alger et Paris, le 6 avril 2019.

Elles auraient mangé, selon leurs dires, un repas composé de pâtes, de petits pois et d’une tranche de poulet.

Une quarantaine de passagers s’étaient plaints de fièvres, de crampes abdominales, de vomissements, de diarrhées… Certains avaient même été hospitalisés en urgence.

À lire aussi
France (Pas-de-Calais) : le gendarme accusé d’avoir tué par balle un jeune Gitan acquitté

La Cour a confirmé qu’une bactérie, la Salmonella enteritidis (Salmonelle), a été trouvée dans les organes des plaignants ayant effectué des analyses médicales.

La Cour précise dans son jugement que « dès lors, au vu du grand nombre de personnes affectées, du fait qu’elles sont étrangères les unes par rapport aux autres, de la simultanéité de l’apparition des symptômes et de l’identité des bacilles détectés, le tribunal conclut au fait que les plaignantes démontrent l’existence d’un faisceau d’indices suffisant pour faire d’une intoxication liée aux plateaux-repas de Air Algérie l’hypothèse de loin la plus vraisemblable à l’apparition de leurs maux ».

La compagnie aérienne Air Algérie a un mois pour faire appel.

Synthèse Samira B. B.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires