vendredi, 21 juin 2024
DiasporadzInternationalIsraël : Benny Gantz veut une commission d’enquête sur l’attaque du Hamas

Israël : Benny Gantz veut une commission d’enquête sur l’attaque du Hamas

  • L’armée a déclaré que Netanyahu avait reçu quatre avertissements dans les mois précédant l’attaque du Hamas.
  • Gantz a fixé à Netanyahu un délai allant jusqu’au 8 juin, faute de quoi il se retirerait du gouvernement.

Le ministre du Cabinet de guerre israélien, Benny Gantz, a présenté, dimanche 26 mai, une proposition visant à former une commission d’enquête sur les événements entourant l’attaque du Hamas du 7 octobre et la guerre qui s’en est suivie dans la Bande de Gaza.

Pour Benny Gantz, la commission d’enquête devrait déterminer si oui ou non Netanyahu a été averti de l’éminence d’une attaque du Hamas.

«Dans le cadre de la commission d’enquête que Gantz a proposé de mettre en place, tous les événements qui ont conduit à la guerre, la prise de décision au niveau politique et militaire, ainsi que la conduite de la guerre elle-même, feront l’objet d’une enquête», a rapporté le quotidien Yedioth Ahronoth.

Gantz, un fervent partisan de la guerre, a recommandé que soient examinés le succès ou l’échec des opérations menées à Gaza depuis le 7 octobre et la réponse aux menaces à la frontière d’Israël avec le Liban et la Syrie.

À LIRE AUSSI
Gaza : des pacifistes israéliens protègent un convoi d’aide humanitaire

Cette décision intervient trois jours après que le Premier ministre Benyamin Netanyahu a contredit l’armée au sujet de la réception d’avertissements concernant une éventuelle attaque du Hamas.

Netanyahu a reçu quatre avertissements avant l’attaque du Hamas

L’armée a déclaré que Netanyahu avait reçu quatre avertissements dans les mois précédant l’attaque du Hamas du 7 octobre. Les lettres d’avertissement ont été envoyées au premier ministre entre mars et juillet 2023, et ce dès le mois de juillet dernier.

La semaine dernière, Gantz a fixé à Netanyahu un délai allant jusqu’au 8 juin pour formuler une stratégie globale pour la guerre de Gaza et ses conséquences, faute de quoi il se retirerait du gouvernement.

À LIRE AUSSI
CPI : mandats d’arrêt contre Netanyahu, son ministre de la Défense et des dirigeants du Hamas

Netanyahu fait face à de nombreuses critiques pour n’avoir pas su anticiper l’attaque du Hamas et pour sa gestion de la question des prisonniers israéliens détenus par le mouvement de résistance palestinien.

Offensive meurtrière à Gaza

Israël poursuit son offensive meurtrière contre la Bande de Gaza, en dépit d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU exigeant un cessez-le-feu immédiat.

Près de 36 000 Palestiniens ont été tués à Gaza, en grande majorité des femmes et des enfants, et plus de 80 600 autres ont été blessés depuis l’attaque menée en octobre par le Hamas.

Près de huit mois après le début de la guerre israélienne, de vastes pans de la Bande de Gaza sont en ruines, soumis à un blocus paralysant qui les prive de denrées alimentaires, d’eau potable et de médicaments.

Israël est poursuivi devant la Cour internationale de justice (CIJ) pour « crime de génocide ». Dans sa dernière ordonnance, la CIJ a enjoint Tel-Aviv de cesser immédiatement ses opérations à Rafah, une ville du sud de la Bande de Gaza où plus d’un million de Palestiniens déplacés ont trouvé refuge.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires