dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzÉconomieFrance : le déficit public atteint 5,5% du PIB en 2023 (Insee)

France : le déficit public atteint 5,5% du PIB en 2023 (Insee)

Le déficit public de la France a grimpé à 5,5% du PIB en 2023, soit à 154 milliards d’euros, a indiqué mardi 26 mars l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans un communiqué.

Ce chiffre est bien au-delà des 4,9% du PIB initialement prévus par le gouvernement pour 2023 et bien plus que les 4,8% de déficit public de la France en 2022.

Il s’explique notamment par des recettes qui « ralentissent nettement en 2023 », en progression de 2,0% contre +7,4% en 2022, précise l’Insee dans son communiqué.

Les recettes ont été «pénalisées par le ralentissement de l’économie, des mesures nouvelles sur les prélèvements obligatoires, et un recul des transferts reçus», ajoute l’Insee, qui déplore des impôts «quasi à l’arrêt», augmentant «seulement de 0,3% (+2,8 milliards d’euros) après +7,9% en 2022». Les recettes de TVA ont également ralenti nettement «à +2,8% après +7,6%».

À LIRE AUSSI
France : hausse de 32% des crimes et délits « à caractère raciste » en 2023

En réaction à ce dérapage, le ministre français de l’économie Bruno Le Maire a réitéré sa détermination «intacte et totale» à faire revenir le déficit public de la France sous les 3% du PIB en 2027.

Bruno Le Maire explique le creusement du déficit à des recettes moindres que prévu. Il a réaffirmé toutefois qu’il était «opposé à toute augmentation d’impôts». «On peut parfaitement faire des économies sur la dépense publique sans aller piocher dans les poches des Français et je reste totalement opposé à toute augmentation d’impôts sur nos compatriotes», a-t-il déclaré au micro de RTL.

À LIRE AUSSI
France : des dattes importées d’Israël vendues sous l’étiquette «Algérie»

Le premier président de la Cour des comptes Pierre Moscovici parle d’un dérapage «important et très, très rare».

«Je ne suis plus surpris, on supputait ce chiffre depuis quelques jours, mais c’est tout de même un dérapage dans l’exécution qui est important, pas tout à fait inédit mais très, très rare», a-t-il fait observer sur France Inter.

Le chiffre de l’Insee sur le déficit était particulièrement attendu car «chaque 0,1 point de PIB de déficit supplémentaire en 2023 représente environ 3 milliards d’euros» manquant dans les caisses de l’État, explique un économiste cité par France Bleu.

Quant à la dette publique française, elle a atteint 110,6% du PIB fin 2023, a précisé l’Insee. C’est moins qu’en 2022, où elle s’affichait à 111,9%, mais au-dessus de la prévision du gouvernement (109,7%).

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires