vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzActualitéFrance : la population carcérale atteint le chiffre record de 77 450 au 1er avril

France : la population carcérale atteint le chiffre record de 77 450 au 1er avril

La population carcérale en France a battu un nouveau record au 1er avril, avec 77 450 personnes incarcérées, soit 4 370 de plus que l’année précédente, selon des chiffres rendus publics ce mardi 30 avril par le ministère de la Justice et relayés par des médias locaux.

Ce nombre record de la population carcérale est le plus élevé jamais enregistré en France, selon les statistiques de l’administration pénitentiaire, rapporte Le Figaro.

Le ministère de la Justice fait état d’une forte augmentation de personnes incarcérées contraintes de dormir sur un matelas au sol faute de place. Au 1er avril, 3 307 détenus dormaient sur un matelas posé au sol contre 2 151 l’année dernière, rapporte la même source.

Ainsi, la population carcérale a augmenté de 6% en un an, tandis qu’au 1er avril, les prisons françaises comptaient seulement 61 570 places opérationnelles.

À LIRE AUSSI
Gérard Dépardieu placé en garde à vue pour agressions sexuelles

La densité carcérale globale s’établit à 125,8%, cependant, elle atteint 150,4% dans les maisons d’arrêt, où sont incarcérés les détenus en attente de jugement (présumés innocents), et ceux condamnés à de courtes peines.

Elle atteint ou dépasse même les 200% dans 17 établissements ou quartiers.

Selon place Vendôme (siège du ministère de la Justice), parmi les personnes incarcérées, 20 438 sont des prévenus, (incarcérés dans l’attente de leur jugement)

Au total, 94 643 personnes étaient placées sous écrou au 1er avril, dont 17 193 personnes non détenues faisant l’objet d’un placement sous bracelet électronique ou d’un placement à l’extérieur.

À LIRE AUSSI
Profilage racial en France : dépôt de plainte auprès de l’ONU

Le Conseil de l’Europe a exprimé à la mi-mars sa « profonde préoccupation », face à cette surpopulation carcérale chronique. Pour y remédier, les autorités françaises ont pris certaines mesures à savoir : l’interdiction des peines de prison de moins d’un mois, l’aménagement des peines, la détention à domicile sous surveillance électronique ou encore le développement du travail d’intérêt général par exemple. Ces mesures s’avèrent toutefois insuffisantes.

La principale organisation de défense des droits de l’Homme en Europe (Conseil de l’Europe) a notamment invité les autorités françaises à ‘’examiner sérieusement et rapidement l’idée d’introduire un mécanisme national contraignant de régulation carcérale’’.

Le gouvernement s’est engagé à la construction de 15 000 nouvelles places de prison d’ici à 2027.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires