vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzSportsAffaire RS Berkane : l’USMA entendue par la Commission d’appel de la CAF

Affaire RS Berkane : l’USMA entendue par la Commission d’appel de la CAF

La défense de l’USMA a été entendue ce jeudi 30 mai par la Commission d’appel de la CAF, dans l’affaire l’opposant au RS Berkane, a indiqué la direction du club dans un communiqué.

Les responsables de USMA ont indiqué avoir rencontré par visioconférence, ce jeudi 30 mai, la Commission d’appel de la Confédération africaine de football (CAF) pour faire appel de la décision de sanctionner le club algérois dans l’affaire avec le RS Berkane.

Pour rappel, la sanction avait été prise par de la Commission d’organisation des Compétitions interclubs et de la Gestion du Système d’octroi de Licence des clubs.

L’USMA avait été déclaré perdante par 3-0 lors du match retour de la demi-finale de la Coupe de la Confédération de la CAF contre le RS Berkane.

À LIRE AUSSI
Affaire USM Alger – RS Berkane : ce que dit le communiqué du TAS

La défense de l’USMA a souligné que l’équipe a décidé de ne pas jouer la rencontre retour parce que l’équipe adverse portait des maillots non-conformes et qui auraient dû être rejetés par la CAF.

L’USMA rapelle que la CAF lui avait infligé une défaite par 3-0 au match aller de la demi-finale de la Coupe de la Confédération alors que c’est le RS Berkane qui avait refusé de jouer.

La défense de l’USMA a souligné que les joueurs étaient bien présent sur le terrain et que le club a mis à la disposition de l’AS Berkane trois tenues différentes.

À LIRE AUSSI
L’affaire USM Alger-RS Berkane devant le bureau du Tribunal arbitral du sport (TAS)

La défense souligne que l’USMA présente et prête, selon le témoignage même de l’arbitre du match qui a enregistré que c’est le RS Berkane qui a refusé de jouer. Ce qui n’a pas empêché la CAF d’infliger une défaite à l’USMA par 3-0.

La direction de l’USMA espère que le Tribunal arbitral du sport (TAS) rétablira le club dans ses droits et récupérer les points perdus. Si les règles avaient été appliquées, l’USMA se serait qualifiée directement pour la finale sans jouer la demi-finale retour, indique la défense du club.

Enfin, la direction de l’USMA rappelle que le TAS a fixé le 3 juin 2024 comme date limite pour la remise des mémoires écrits des parties en conflit. Ensuite, l’affaire sera ouverte, examinée et tranchée.

Saïd A.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires