dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzSociétéRamadan : le bilan macabre des accidents de la route

Ramadan : le bilan macabre des accidents de la route

Les services de la Gendarmerie nationale viennent de rendre public le bilan macabre des accidents de la route enregistré durant le mois de ramadan.

Le bilan macabre donne froid au dos : la gendarmerie a recensé, au niveau de leur territoire de compétence, 206 morts et 742 blessés dans 508 accidents de la route survenus durant 28 jours du mois de ramadan.

Le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents, en raison du non-respect du code de la route, a indiqué à l’APS le responsable de la communication au Centre d’information et de coordination routière de la Gendarmerie nationale, Abdelhamid Amrani.

Selon la même source, la négligence des conducteurs a provoqué 82 accidents, la circulation volontaire sur la voie gauche (49), la non rétrogradation de la vitesse aux virages (45), le non-respect de la distance de sécurité (41) et l’imprudence des piétons (37).

À LIRE AUSSI
Béjaïa : cinq morts dans un accident de la route

Concernant le nombre d’accidents par wilaya, Alger arrive en tête avec 43 accidents, suivie de M’sila (22), Chlef (21) et Oran (18).

Un nombre de morts en augmentation de 11%

Comparativement à la même période de l’année dernière, le nombre de décès a enregistré une hausse de 11% ainsi que celui des blessés (+18 %), indique la même source.

Cette hausse s’explique par l’implication de véhicules de transport de voyageurs et de marchandises, ainsi que de poids lourds dans plusieurs accidents de la route, précise le même responsable.

À LIRE AUSSI
Accidents de la route : 74 morts les 10 premiers jours du Ramadan

A l’occasion de l’Aïd El-Fitr, la gendarmerie appelle les usagers de la voie publique au respect des règles de bonne conduite sur la route, notamment avec le trafic routier dense durant les fêtes et occasions.

Tout comme il les exhorte à éviter les excès de vitesse et les manœuvres dangereuses, leur rappelant la page officielle «tariki» pour consulter l’info-trafic et le numéro vert 1055 pour tout signalement.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires