vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzPolitiqueProgrammes TV Ramadan : Laagab convoque tous les directeurs des chaînes de télévision

Programmes TV Ramadan : Laagab convoque tous les directeurs des chaînes de télévision

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a convoqué hier tous les directeurs des chaînes de télévision publiques et privées pour une réunion aujourd’hui 17 mars, concernant les programmes durant le mois de ramadan, a indiqué hier un communiqué du ministère.

Cette réunion intervient « après la constatation du non-respect » par des chaînes de télévision « des directives données récemment par le ministre de la Communication » Mohamed Laagab et l’Autorité nationale indépendante de régulation de l’audiovisuel (ANIRA) « concernant les programmes et la matière publicitaire diffusés durant le mois de Ramadan », précise le communiqué.

Le ministre de la Communication avait « donné des instructions à ce sujet lors de ses rencontres, les 26 et 27 janvier dernier, avec les directeurs des établissements de la Radio et de la Télévision ainsi que des chaînes de télévision privées », note la même source.

En outre, le ministère de la Communication a convoqué le directeur général du groupe Echorouk pour s’expliquer au sujet de certaines séquences du feuilleton El Berani diffusé sur Echorouk TV, avait indiqué jeudi 14 mars un communiqué du ministère.

À LIRE AUSSI
Convocation du DG d’Echorouk pour le feuilleton El Barani : ce qu’il faut savoir

Une séquence du feuilleton El Barani, diffusé sur Echourouk TV, aurait être jugée non conforme aux « spécificités et à la sacralité du mois de Ramadan », du point de vue des membres de «la commission de veille chargée du suivi des programmes diffusés par les chaînes télévisées durant le mois sacré».

Aussi, l’ANIRA avait mis en garde les chaînes de télévision quant à la diffusion excessive des spots publicitaires, pendant les trois premiers jours de ce mois de ramadan.

À LIRE AUSSI
Arcom : Mohamed Kaci n’a fait que son travail face au porte-parole de l’armée israélienne

L’ANIRA « a enregistré lors de son suivi des programmes des médias audiovisuels durant les trois premiers jours du mois de Ramadhan, des coupures publicitaires prolongées auxquelles se livrent certaines chaines, ce qui porte préjudice à l’intérêt du téléspectateur, et constitue un dépassement du temps consacré à la diffusion des spots publicitaires », avait précisé un communiqué de cette instance.

Samira B. B.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires