dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzCulturePrix Nobel de la paix : le Freedom Theatre de Palestine nominé

Prix Nobel de la paix : le Freedom Theatre de Palestine nominé

Le Freedom Theatre, théâtre communautaire palestinien et centre culturel situé dans le camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie occupée (Palestine), a été nominé pour le prix Nobel de la paix, a annoncé mardi 13 février l’établissement.

« Nous sommes honorés d’annoncer que le Freedom Theatre est nominé pour le Prix Nobel de la Paix », lit-on dans une déclaration publiée par cette institution culturelle de Palestine.

Pour Freedom Theatre, cette nomination au Prix Nobel de la paix est « l’occasion de remercier chaque enfant de Palestine qui, depuis la scène du Théâtre de la Liberté (…) incite à continuer à rêver ».

Et d’ajouter : « Nous continuons à être inspirés par la vision de nos cofondateurs, Juliano Mer Khamis, assassiné en 2011, et Zakaria Zubeidi, actuellement détenu dans une prison de l’occupation israélienne. »

Le 13 décembre dernier, au milieu de l’un des plus grands raids contre Jénine depuis des décennies, l’armée israélienne a saccagé et vandalisé l’établissement.

Les soldats se sont ensuite rendus au domicile du directeur artistique Ahmed Tobasi, du producteur Mustafa Sheta et du récent diplômé de l’école des arts du spectacle Freedom Theatre Jamal Abu Joas, leur ont bandé les yeux et les ont menottés, puis les ont emmenés.

Tobasi et Abu Joas ont été libérés, mais Mustafa Sheta reste emprisonné, condamné à six mois de détention administrative.

« Nous profitons de ce moment pour nous souvenir (…) de Mahmoud Al-Sadi, 17 ans, Sadeel Naghniyeh, 15 ans, et Yamen Mahmoud Nabil Jarrar, 17 ans, (…) de Jehad Naghniyeh et de Mohammed Matahen, tués par l’armée israélienne et de Mariam Abu Atyah (Um Mohammed), la mère de notre théâtre, et de Rabea Torokman, l’une de nos premières étudiantes, toutes deux décédées », lit-on encore dans le communiqué de cet établissement.

Enfin, Freedom Theatre remercie « tous les groupes d’amitié internationaux, les partenaires et les artistes qui travaillent sans relâche pour transmettre au monde le message d’espoir du camp de Jénine ».

Pour finir, Freedom Theatre demande « instamment à chacun d’appeler à la fin du génocide des Palestiniens et de se lever pour l’égalité, la justice et la libération ».

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires