samedi, 20 juillet 2024
DiasporadzPolitiqueL’influenceur Squeezie appelle à faire barrage au Rassemblement national (RN)

L’influenceur Squeezie appelle à faire barrage au Rassemblement national (RN)

L’influenceur français Lucas Hauchard, plus connu sous le pseudonyme Squeezie, a appelé vendredi 14 juin à faire barrage au Rassemblement national (RN).

Dans une dans une lettre ouverte adressée à ses jeunes abonnés, l’influenceur Squeezie dénonce l’ «idéologie extrême qui prône la haine et la discrimination» du Rassemblement national (RN).

Le plus suivi des vidéastes français, habituellement discret sur les questions politiques, a dénoncé les idéologies du RN, les qualifiant d’extrêmes et de discriminatoires.

«Je pense que s‘opposer fermement à une idéologie extrême qui prône la haine et la discrimination va au-delà d’une quelconque prise de position politique», écrit Squeezie sur son compte Instagram.

Squeezie rappelle dans son message que le Front national, devenu Rassemblement national (RN), a été fondé «par entre autres des nostalgiques du régime de Vichy, des admirateurs de l’Allemagne nazie, et même par d’anciens SS».

À LIRE AUSSI
L’Arcom condamne CNews à 50 000 euros pour des propos sur l’immigration arabo-musulmane

Pour Squeezie, l’actuelle montée en puissance du RN sur les réseaux sociaux et l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par le Président français Emmanuel Macron ont été des éléments déclencheurs de cette prise de parole inédite.

«Je n’ai jamais voulu vous parler politique», explique Squeezie dans son message, ajoutant qu’il ne souhaite pas influencer les convictions de ses abonnés.

Pour ceux qui estiment que le RN a changé et «qu’il n’est pas un parti d’extrême droite», Squeezie rétorque qu’il s’agit d’«un écran de fumée» créé par la «communication ultra maîtrisée sur les réseaux sociaux, particulièrement TikTok».

Il invite les électeurs, y compris ceux qui votent extrême droite, à se pencher «sur la réalité des actes». «Le RN occupe déjà une place dans la vie politique française via ses députés à l’Assemblée nationale», rappelle Squeezie qui se livre à un rappel de leurs prises de position.

À LIRE AUSSI
Eric Zemmour condamné en appel à 15 000 euros d’amende pour une diatribe contre l’islam et l’immigration

«Le RN est un parti qui veut aider les gens dans la misère : alors pourquoi ont-ils (les députés RN, ndlr) voté contre l’augmentation du Smic ? Contre l’indexation des salaires sur l’inflation ? Contre la revalorisation des bourses étudiantes ?», interroge-t-il.

«Le RN n’est pas un parti raciste : alors pourquoi ont ils voté contre la reconnaissance de l’esclavage comme un crime contre l’humanité ? Pourquoi ont-ils voté contre une résolution pour sauver des vies de migrants en mer ?», insiste-t-il.

«Le RN est pour l’égalité des genres : alors pourquoi ont-ils voté contre la réduction des écarts de salaires entre les hommes et les femmes au sein de l’UE ? Contre l’accès à l’IVG gratuite et légale ? Pourquoi ont-ils refusé d’allouer un budget pour lutter contre les violences faites aux femmes ? Pourquoi s’opposent-ils à ce que l’UE puisse devenir une zone de liberté LGBTQUA+», interpelle encore Squeezie.

Enfin, Squeezie invite tout ceux qui sont tombés dans le piège de «la propagande intensive» de l’extrême droite «soutenue par certains médias» à n’avoir «aucune honte à changer d’avis» et «à se remettre en cause».

«Gardez en tête que voter pour un parti qui prône la haine, la discrimination et la peur de l’autre n’a jamais été une solution et ne le sera jamais», tranche l’influenceur Squeezie.

Interrogé à ce sujet par BFMTV, le président du Rassemblement national Jodan Bardella a déclaré que « Squeezie fait ce qu’il veut et les Français font ce qu’ils veulent » (sic).

Squeezie «a parfaitement le droit de se positionner» a-t-il soutenu avant de prévenir, «mais il faut respecter les Français et il faut surtout respecter les Français qui ont beaucoup de problèmes de pouvoir d’achat et qui, eux, n’ont pas la chance de pouvoir bénéficier de revenus très importants ».

Les élections législatives anticipées se tiendront les 30 juin et 7 juillet prochains dans tout le pays, comme l’a annoncé dimanche soir le Président français Emmanuel Macron.

Samira B. B.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires