vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzContributionLe tweet des Républicains "exprime la vieille obsession anti-algérienne de l’extrême droite française"

Le tweet des Républicains « exprime la vieille obsession anti-algérienne de l’extrême droite française »

Pour Nedjib Sidi Moussa, le tweet publié par les Républicains « exprime la vieille obsession anti-algérienne de l’extrême droite française ».

Le tweet provocateur du parti Les Républicains exprime à mon sens la vieille obsession anti-algérienne de l’extrême droite française qui n’a toujours pas digéré l’indépendance de l’Algérie et qui s’est reconstruite, après son engagement raciste et violent en faveur de « l’Algérie française », dans le refus de ce qu’elle appelait la « France algérienne », c’est-à-dire le rejet et la stigmatisation des immigrés algériens puis de leurs descendants, ainsi que je l’ai mis en lumière dans mon Histoire algérienne de la France (PUF, 2022).

En adoptant les codes, l’esthétique et les mots d’ordre des courants les plus xénophobes de ce pays, ce tweet confirme la dérive inquiétante de la droite dite « républicaine » dirigée par Eric Ciotti qui donne l’impression de courir après Marine Le Pen et Eric Zemmour.

À LIRE AUSSI
Benjamin Stora : «Des groupes de pression en France ne veulent pas d’une réconciliation mémorielle avec l’Algérie»

Si cette stratégie, qui effraie même certains de ses anciens partenaires, ne semble guère payante au plan électoral, cela contribue néanmoins à la dégradation inexorable d’un débat public saturé par les « guerres culturelles ».

Ce message, publié en réponse à la liste des biens réclamés par l’Algérie à la France, intervient également en pleine campagne pour les élections européennes (les sondages confirment la marginalisation des Républicains) mais aussi dans un contexte de mobilisation pour faire cesser la guerre menée contre les Palestiniens, sans oublier les émeutes en Nouvelle-Calédonie, qui réveillent les fantômes d’une « guerre d’Algérie » que d’aucuns cherchent à rejouer, d’une façon ou d’une autre.

Nedjib Sidi Moussa

(*) Nedjib Sidi Moussa est docteur en science politique et enseignant. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Algérie, une autre histoire de l’indépendance (Puf, 2019) et La Fabrique du Musulman (Libertalia, 2017)

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires