vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzSportsLe doublé de Joselu envoie le Real Madrid en finale de Ligue des Champions

Le doublé de Joselu envoie le Real Madrid en finale de Ligue des Champions

  • Le Real Madrid renverse le Bayern Munich et se qualifie pour la finale Ligue des Champions.
  • Le Real Madrid affrontera le Borussia Dortmund pour sa 18e finale de la Ligue des Champions à Londres le 1er juin prochain.

La grande soirée européenne du sport roi a tenu toutes ses promesses, ce mercredi 8 mai. Dans un match époustouflant qui restera gravé dans les mémoires des fans de football du monde entier, le Real Madrid a réalisé un exploit remarquable en renversant le Bayern Munich lors de la demi-finale retour de la Ligue des Champions.

Dans un affrontement de titans, les deux géants du football mondial se sont rencontrés dans l’enceinte légendaire du stade Santiago Bernabeu, l’atmosphère était électrique et les enjeux immenses.

D’un côté, Carlo Ancelotti « le Mister » vise une cinquième victoire en Ligue des Champions pour enrichir son palmarès personnel, et la quinzième pour les Los Blancos. De l’autre côté, Thomas Tuchel cherche sa deuxième victoire dans cette compétition au cours de sa carrière, et la septième pour l’histoire du Bayern Munich. Il espère sauver « Le Rekordmeister » d’une saison blanche et quitter par la grande porte pour sa dernière année.

Après un match aller très disputé qui s’était soldé sur un score de parité de 2 à 2, les amateurs de football européen étaient suspendus à chaque instant pour savoir quel club rejoindrait les tombeurs du Paris Saint-Germain, en l’occurrence le Borussia Dortmund, en finale de cette prestigieuse compétition européenne.

À LIRE AUSSI
Le Real Madrid attend Mbappé

Dans une rencontre où l’intensité des joueurs sur le terrain et la bataille tactique des deux maîtres à jouer étaient au rendez-vous jusqu’au dernier coup de sifflet final, les hommes de Carlo Ancelotti ont réussi à renverser la situation dans les ultimes minutes du match.

« Don Carlo » Ancelotti VS le « Dictateur » Tuchel

Les camarades du capitaine Nacho ont donné le ton dès l’entame du match en créant une multitude d’occasions franches et nettes pour trouver le chemin des filets. Cependant, ni Vinicius ni Rodrigo n’ont pu parvenir à tromper la vigilance du roc Manuel Neuer.

Le combat tactique entre le « Don Carlo » Ancelotti et le « Dictateur » Tuchel bat son plein, tel un affrontement entre grands maîtres des échecs, et la bataille du milieu de terrain fait rage entre Kroos et Musiala. Nonobstant une légère domination des Madrilènes et contre toute attente, les Bavarois ont réussi l’ouverture du score par l’intermédiaire de A. Davies à la 68e minute, sur un tir croisé suite à un lumineux centre de Harry Kane.

À LIRE AUSSI
La mère de Kylian Mbappé, Fayza Lamari, en Algérie

Les Los Blancos ne se sont pas laissés abattre. Sous les consignes tactiques avisées de Carlo Ancelotti, le Real Madrid a opéré un changement judicieux en incorporant le virevoltant Brahim Diaz et le rusé Joselu pour une attaque à outrance.

À la 87e minute, Vinicius met à mal la résistance du gardien de but bavarois, Neuer, avec un ballon flottant et puissant, relâché devant l’inarrêtable Joselu qui ne lui laisse aucune chance, en concluant par un but égalisateur. Puis, à la 90ème minute, le même Joselu des grands soirs réalise l’impossible en inscrivant le second but de la victoire, plongeant le stade Santiago Bernabeu dans une euphorie indescriptible.

Fidèles à leur légende, à leur histoire glorieuse et à leur devise « Hasta el final », les Los Blancos ont fait perdurer la légende des renversements de situations imprévues et disputeront ainsi leur 18e finale de la Ligue des Champions à Londres le 1er juin prochain.

À LIRE AUSSI
« Liens » avec les Frères musulmans : la plainte de Karim Benzema contre Gérald Darmanin classée

Encore une fois, la Casa Blanca est à un rendez-vous avec l’histoire pour la Quinzième consécration, où les camarades de Vinicius doivent franchir l’écueil du redoutable club cher à « l’armée noire et jaune » de Dortmund. Un trophée tant convoité, au grand bonheur des socios et de l’emblématique président Perez, dans le mythique stade de Wembley.

Cette victoire héroïque restera à jamais gravée dans les annales du football européen, témoignant de la ténacité et de la détermination sans faille du Real Madrid à atteindre les sommets du football mondial.

Hamid Banoune

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires