vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzÉconomieCiment : les exportations algériennes ont atteint 747 millions de dollars en 2023

Ciment : les exportations algériennes ont atteint 747 millions de dollars en 2023

  • L’augmentation des exportations algériennes de ciment traduit la dynamique que connaît le secteur des matériaux de construction.
  • A cette hausse des exportations de ciment, correspond l’augmentation des capacités de production algériennes de cette matière stratégique.

Les exportations algériennes de ciment ont continué à augmenter pour atteindre les 747 millions de dollars en 2023, a indiqué dimanche 5 mai à Alger, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni.

Les exportations algériennes de ciment ne dépassaient pas 60 millions de dollars en 2019, avant d’atteindre 747 millions de dollars en 2023, grâce à l’augmentation des capacités de production nationales de cette matière stratégique, a précisé le ministre dans une déclaration à la presse en marge de l’ouverture du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec-2024).

Le ministre a également souligné que les capacités de production nationale des 18 cimenteries que compte l’Algérie ont atteint 39 millions de tonnes en 2022, mais ces capacités dépassent de loin les besoins du marché local, estimés à 21 millions de tonnes.

L’Algérie est le deuxième exportateur mondial de clinker (produit utilisé dans la fabrication du ciment) après le Vietnam, avec une valeur totale estimée à 438,48 millions de dollars, a indiqué le ministre.

Il a aussi souligné la nécessité de «passer de l’exportation du clinker en tant que matière première à l’exportation du ciment et à l’augmentation de la valeur ajoutée».

À LIRE AUSSI
Novo Nordisk Algérie : exportation de stylos à insuline vers l’Arabie Saoudite

Parmi les principaux pays importateurs de clinker, M. Zitouni a cité la France (172 millions USD), l’Italie (113 millions USD) et la Belgique (89 millions USD).

Respect des normes environnementales

M. Zitouni a salué, dans ce sens, les efforts des acteurs dans le secteur du ciment qui œuvrent à rendre les chaînes de production conformes aux normes environnementales.

C’est ce qui permet aux usines nationales d’éviter «les taxes appliquées sur les émissions de carbone afin de préserver leurs marchés et leur part dans le monde», et ce, dans le cadre de la production du «ciment vert», qui peut réduire les émissions de carbone de 40 à 50%, a ecpliqué le ministre.

L’augmentation des exportations dans le secteur du ciment reflète la dynamique que connaît le secteur national des matériaux de construction en général, depuis la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en 2020, d’interdire l’importation de matériaux produits localement.

Il a mis en avant, dans ce cadre, la qualité «élevée et la grande concurrence» des produits algériens, en particulier le carrelage, le ciment, la céramique, le rond à béton, les matériaux de revêtement et les décorations en plâtre, ce qui exige davantage d’efforts pour profiter de ce marché mondial prometteur.

Dans l’ensemble, l’Algérie a exporté des matériaux de construction d’une valeur de 1,2 milliard de dollars vers différents pays du monde en 2023, selon les chiffres avancés par le ministre, qui a rappelé que l’Algérie était autrefois un pays importateur de matériaux de construction de toutes sortes.

Selon le ministre, l’Algérie occupe la troisième place en tant que principal exportateur de matériaux de construction vers le marché africain, avec des exportations estimées à 680 millions USD.

Par ailleurs, le ministre du Commerce a indiqué que dans le souci de contribuer davantage à la promotion du secteur des matériaux de construction et des produits algériens, une édition internationale du Salon Batimatec sera organisée prochainement en Afrique sous le nom « Algeria Construction ».

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires