dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzÉconomieAutomobile Fiat : Aoun et Stellantis font le point

Automobile Fiat : Aoun et Stellantis font le point

  • Le taux d’intégration de l’usine Fiat devrait atteindre « plus de 35% d’ici 2026 », selon un responsable de Stellantis.

Le ministre de l’Industrie Ali Aoun a reçu mardi 28 mai à Alger une délégation du groupe Stellantis, avec laquelle il a évoqué les derniers développements du projet Fiat de construction automobile en Algérie, a indiqué un communiqué du ministère.

« Dans le cadre du suivi du taux d’avancement du projet de construction automobile en Algérie de la marque Fiat, une des filiales du groupe Stellantis, Ali Aoun a reçu en audience une délégation de ce groupe », lit-on dans le communiqué.

Conduite par M. Samir Cherfan, directeur de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe, la délégation a « réaffirmé l’engagement de Stellantis à soutenir le développement de l’industrie automobile en Algérie », précise le communiqué.

Cette rencontre « a permis de passer en revue la situation actuelle de l’usine et de suivre les derniers développements en matière de fabrication automobile », ajoute la même source.

À LIRE AUSSI
Fermeture de l’usine Fiat d’Oran : une « rumeur », selon Aoun

Un exposé « exhaustif » a été présenté sur ce projet qui « connaît un progrès en termes de production de véhicules Fiat 500 et Doblo », précise la même source.

Ainsi, « le taux de production devra être augmenté à 40 000 véhicules fin 2024 pour atteindre 90 000 unités fin 2026 », poursuit la même source.

La rencontre a permis, selon le communiqué, de « présenter un exposé sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des accords conclus avec les fournisseurs afin d’augmenter le taux d’intégration qui atteindra plus de 35% d’ici 2026 », selon M. Samir Cherfan.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires