vendredi, 21 juin 2024
DiasporadzSociétéAllocation chômage : la Présidence dément une "manipulation"

Allocation chômage : la Présidence dément une « manipulation »

Les informations au sujet d’un «prétendu réaménagement des modalités de l’octroi de l’allocation chômage» sont sans fondements et relèvent «de la manipulation», a indiqué dimanche 14 avril un communiqué de la Présidence de la République.

Ces rumeurs au sujet de l’allocation chômage sont « des arguties en ce temps bien précis, qui prêtent à confusion» et «relèvent des fake-news, voire de la manipulation», précise la Présidence.

La Présidence de la République tient à rassurer que «cette mesure phare qui a pour objectif de soulager une frange de la société, notamment nos jeunes, est un acquis irréversible ».

«Rien ne changera concernant les modalités d’octroi de cette allocation chômage qui ouvre également droit à une couverture sociale et à la carte Chiffa», tranche le communiqué de la Présidence de la République.

À LIRE AUSSI
Espagne : vers la régularisation massive des sans-papiers

Pour rappel, une allocation chômage au profit des jeunes âgés de 19 à 40 ans avait été instaurée en février 2022 en Algérie sur décision du président Abdelmadjid Tebboune.

Son montant initial était de 13 000 dinars mensuels. Elle a été augmentée à 15 000 dinars à partir du 1er janvier 2023 et bénéficie à plus de deux millions de jeunes chômeurs algériens.

« Près de 320 000 personnes sur les deux millions de bénéficiaires du dispositif de l’allocation chômage ont été orientés vers le monde du travail », a indiqué le mois de mars dernier le ministre du Travail Fayçal Bentaleb.

À LIRE AUSSI
La mère de Kylian Mbappé, Fayza Lamari, en Algérie

« 30 000 d’entre eux ont bénéficié d’emplois stables et 117 000 bénéficiaires ont été formés selon les besoins du marché », avait précisé le ministre.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires