vendredi, 12 juillet 2024
DiasporadzPolitiqueTunisie - Libye : réouverture du poste frontalier de Ras Jedir

Tunisie – Libye : réouverture du poste frontalier de Ras Jedir

Le gouvernement d’union nationale libyen a annoncé, lundi 1er juillet, la réouverture du poste frontalier de Ras Jedir entre la Tunisie et la Libye.

Le poste frontalier entre la Tunisie et la Libye appelé Ras Jedir n’avait pu être ouvert auparavant en raison de troubles entre les forces gouvernementales et des groupes armés de la région frontalière du côté libyen.

Le 19 mars, le poste frontière a été le théâtre d’affrontements armés du côté libyen entre les forces du gouvernement d’union nationale et des militants de la région frontalière, ce qui a incité le ministère de l’intérieur à annoncer sa fermeture. Décision suivie également par les autorités tunisiennes le même jour.

Lundi, la page officielle libyenne « Notre gouvernement » sur la plateforme Facebook a diffusé en direct la cérémonie d’ouverture du poste frontalier.

Lors d’une conférence de presse donnée à cette occasion, et relayée par la page, le ministre de l’intérieur du gouvernement d’union nationale libyen, Imed Trabelsi, a déclaré : « Le ministère de l’intérieur libyen, en coopération avec l’armée libyenne, a mis en œuvre le plan établi pour sécuriser entièrement le poste frontière, et nous l’ouvrons donc aujourd’hui ».

Imed Trabelsi a ajouté lors de la conférence de presse conjointe avec son homologue tunisien, Khaled Nouri : « Nous sécurisons maintenant la frontière libyenne depuis Al-Assah jusqu’à Wazzin. C’est par cette région que l’économie libyenne était drainée par la contrebande, mais aujourd’hui, avec l’aide de l’armée libyenne, elle a été complètement contrôlée et sécurisée ».

Algérie – Libye : vers la réouverture du poste frontalier de Debdeb

Le ministre de l’intérieur du gouvernement d’union nationale libyen, Imed Trabelsi, a annoncé également la prochaine réouverture du poste frontalier Debdeb entre l’Algérie et la Libye.

« Après Ras Jedir, le ministère de l’intérieur se chargera de sécuriser le poste frontière de Debdeb avec l’Algérie, de l’ouvrir et d’éradiquer la contrebande de drogue de l’Algérie vers la Libye et de la Libye vers l’Algérie », a-t-il indiqué.

Trabelsi a exprimé son ambition de « porter à 4 le nombre de points de passage avec la Tunisie en ajoutant les points de passage d’Al-Assah et de Mashhad Saleh aux points de passage de Wazzin et de Ras Jedir ».

Le 12 juin, le gouvernement d’union nationale libyen et le gouvernement tunisien ont signé un accord de sécurité portant sur la réouverture du point de passage.

Le point de passage de Ras Jedir n’a cependant pas pu être ouvert le 24 du même mois, en raison de protestations locales libyennes et de la fermeture de la route menant au point de passage par des hommes armés de la zone frontalière libyenne (la ville de Zuwara) avec la Tunisie, « la route côtière Abu Kammash – Ras Jedir ».

La fermeture du point de passage a provoqué une crise locale en Libye entre le ministère de l’intérieur, d’une part, et les officiels et les groupes armés de la ville frontalière de Zuwara, d’autre part, les groupes armés de cette région ayant géré le point de passage pendant des années.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires