dimanche, 23 juin 2024
DiasporadzÉconomieNucléaire civil : l’Algérie et la Russie signent un mémorandum d'entente de coopération

Nucléaire civil : l’Algérie et la Russie signent un mémorandum d’entente de coopération

L’Algérie et la Russie ont signé, mardi 26 mars à Sotchi (Russie), un mémorandum d’entente de coopération dans le domaine du nucléaire civil.

Le mémorandum d’entente de coopération dans le domaine du nucléaire civil a été signé, côté Algérie, par le ministère de l’Energie et des Mines et, côté Russie, par la société russe d’énergie nucléaire « Rosatom », indique un communiqué du ministère.

La signature du mémorandum s’est déroulée en marge de la 13e édition du forum international AtomExpo, qui s’est tenu au parc Sirius des sciences et des arts à Sotchi (Russie), les 25 et 26 mars en cours.

Le mémorandum d’entente comprend une feuille de route pour les activités de coopération conjointe pour les années 2024 et 2025.

À LIRE AUSSI
La Russie en deuil : Poutine promet de châtier les auteurs de l’attentat de Moscou 

Le nucléaire civil est utilisé dans le domaine dans le domaine de la santé, du traitement par rayonnement, des réacteurs de recherche, des produits pharmaceutiques nucléaires, de la formation scientifique et technique, ainsi que le développement de technologies et d’applications nucléaires à des fins pacifiques, selon le communiqué.

L’exposition AtomExpo 2024, intitulée « Energie propre : construire l’avenir ensemble », a été organisée à travers des séances thématiques et des expositions présentant les principales avancées technologiques réalisées par les sociétés nucléaires russes et internationales.

À LIRE AUSSI
Poutine évoque une «menace réelle» de guerre «nucléaire» et une «destruction de la civilisation»

Cette édition a également inclus un vaste programme d’échanges de vues, sous forme de tables rondes et de débats, avec la participation de dirigeants de l’industrie nucléaire, de directeurs d’entreprises internationales et d’experts mondiaux.

A noter que l’exposition a été inaugurée par le directeur général de Rosatom, Alexey Likhachev, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Mariano Grossi, et la directrice générale de l’Association nucléaire mondiale, Sama Bilbao y León.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires