vendredi, 14 juin 2024
DiasporadzÉconomieLes prix de vente des moutons de l’Aïd chez Alviar

Les prix de vente des moutons de l’Aïd chez Alviar

Le directeur général d’Alviar, Ziani Ali, a indiqué ce mercredi 5 juin que les prix des moutons de l’Aïd El-Adha, mis en vente au niveau du point de vente de Birtouta, varient entre 59 000 DA et 90 000 DA.

« L’opération de vente sera lancée au niveau des dépôts de la société sise à Birtouta à partir de samedi 8 juin et se poursuivra jusqu’à la veille de l’Aïd El Adha, à des prix fixés à 59 000 DA, 79 000 DA et 90 000 DA selon le poids des moutons », a précisé le responsable de l’Alviar.

Plus tôt aujourd’hui, l’Algérienne des viandes rouges (Alviar) a indiqué dans un communiqué que la vente des moutons de l’Aïd el-Adha débutera le samedi 08 juin, au niveau du point de vente de l’établissement Latraco, à Birtouta, dans la wilaya d’Alger.

Dans ce sillage, M. Ziani a affirmé qu’un « nombre considérable » de moutons ont été réceptionnés au niveau de son point de vente à Birtouta (Alger).

À LIRE AUSSI
Les artistes interpellent : « Reconnaissance de l’Etat de Palestine : qu’attendez-vous monsieur Macron ? »

Le même responsable a ajouté que l’approvisionnement se poursuivait depuis les points d’engraissement, notamment de la ferme principale relevant de la société implantée à Djelfa, avec possibilité de recourir aux éleveurs sous contrat avec Alviar, si nécessaire.

Il a, en outre, insisté sur l’impératif d’un contrôle vétérinaire « rigoureux » des cheptels. M. Ziani a affirmé, à ce propos, que l’approvisionnement en bétail se fera quotidiennement, en fonction de la demande.

La société qui a préparé cette opération depuis des mois est dotée d’une expérience lui permettant de faire face à tout imprévu, a-t-il précisé.

À LIRE AUSSI
Alviar : vente des moutons de l’Aïd El Adha dans la wilaya d’Alger

Quant à l’état de santé du cheptel commercialisé, le DG d’Alviar a fait savoir que « l’opération est sous contrôle et que tout le bétail commercialisé est exempt de malformations et de maladies ».

Cela est attesté par « un certificat émis par les services vétérinaires de la wilaya, qui accompagne le déplacement du troupeau », a-t-il assuré

Quatre vétérinaires ont été mobilisés au niveau du point de vente de Birtouta veillant en permanence sur le contrôle des bovins jusqu’à livraison aux acquéreurs, a affirmé le DG de l’Algérienne des viandes rouges (Alviar).

S. B. B./APS

À LIRE AUSSI

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires