lundi, 15 juillet 2024
DiasporadzCultureHommage à Hasna El Bacharia, la femme au guembri, du 14 au 16 mai

Hommage à Hasna El Bacharia, la femme au guembri, du 14 au 16 mai

Des journées dédiées à la musique Diwan se tiendront du 14 au 16 mai à Béchar en hommage à la femme au guembri, Hasna El Bacharia, décédée le 1er mai à l’âge de 74 ans, a appris l’APS samedi 11 mai des organisateurs.

« Organisée dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine (18 avril-18 mai), cette manifestation qui verra la participation d’une douzaine de troupes locales issues des communes de Béchar, Kenadsa, Béni-Ounif et Taghit, sera  l’occasion de rendre un vibrant hommage à la défunte Hasna El-Bacharia », la femme au guembri, a indiqué le directeur de la maison de la culture Kadi-Mohamed, Amari Hamdani.

«Diverses activités sont prévues lors de ces journées artistiques, dont une exposition des différents instruments de la musique Diwan utilisés par ses adeptes», a fait savoir M. Hamdani.

À LIRE AUSSI
Hommage à Hasna El Bacharia : « La Rockeuse du Désert » en projection à Alger et à Oran

La même source a ajouté que l’ensemble des représentations artistiques de ces journées auront lieu à la salle des spectacles et à l’esplanade de la maison de la culture.

La défunte Hasna El-Becharia a marqué de son empreinte durant une quarantaine d’années la musique et la danse Diwan, grâce à ses différentes chansons traitant des sujets liés à l’amitié, l’amour, la vie et ses aléas et surtout l’amour de la patrie, à l’instar de son célèbre album «Djazaïr Djohara», rappelle-t-on.

La femme au guembri, Hasna El Bacharia, s’est éteinte le 1ᵉʳ mai à l’âge de 74 ans en laissant derrière un répertoire de chansons cultes : « Smaa smaa », « Désert blues », « Couleurs du désert »…

À LIRE AUSSI
L’adieu à « la femme au guembri »

Malheureusement, elle est plus connue par les étrangers, mélomanes des musiques africaines, que de ses propres compatriotes.

Il faut noter que beaucoup d’Algériens l’ont découverte à travers les projections du film documentaire « La Rockeuse du désert » de la réalisatrice algéro-canadienne Sara Nacer.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires