vendredi, 12 juillet 2024
DiasporadzSportsEuro 2024 : l'Angleterre et les Pays-Bas rejoignent le carré d'as

Euro 2024 : l’Angleterre et les Pays-Bas rejoignent le carré d’as

L’Euro 2024 a offert des quarts de finale excitants ce samedi 6 juillet, mettant en avant des équipes déterminées à atteindre le sommet du football européen. L’Angleterre, dans la posture de favorite, s’est défaite du piège suisse, tandis que les Pays-Bas, prometteurs, ont arraché une victoire difficile en renversant la Turquie.

Les Oranje et les Three Lions vont croiser le fer pour la première fois dans l’histoire à ce stade de la compétition.

L’Angleterre en lutte acharnée jusqu’aux tirs au but (5-4)

L’Angleterre a affronté la Suisse dans un match qui a tenu les passionnés de football en haleine jusqu’au bout. Après une première mi-temps plutôt terne, les deux équipes sont revenues sur le terrain avec plus de dynamisme.

Les Helvètes, revigorés par les entrées de Zuber et Widmer, ont commencé à prendre des risques. Breel Embolo a offert un premier tir cadré à la 51e minute, et après plusieurs tentatives, il a finalement marqué à la 75e minute, profitant d’un centre de Ndoye pour devancer Walker et donner l’avantage à son équipe (0-1).

Cependant, la réaction anglaise ne s’est pas faite attendre. Touchés dans leur orgueil et réveillés par leur instinct de survie, les Three Lions ont intensifié leurs efforts. À la 80e minute, Bukayo Saka a égalisé avec un tir parfaitement enroulé du pied gauche, faisant exploser de joie les supporters anglais, notamment le prince William présent dans les gradins.

Les prolongations n’ont pas permis de départager les deux équipes, malgré une lourde frappe de Declan Rice à la 94e minute qui a mis Yann Sommer en difficulté et un corner direct de Shaqiri qui a heurté la lucarne gauche du gardien Jordan Pickford à la 117e minute. Le score est resté inchangé (1-1), et c’est finalement lors des tirs au but que l’Angleterre a assuré sa qualification, avec une série parfaite de ses tireurs et un penalty manqué par Akanji, surmontant ainsi une Nati qui avait frôlé l’exploit historique..

Les Bataves à l’arraché

Le second quart de finale a vu les Pays-Bas affronter une équipe turque courageuse et combative. Les premières minutes ont été difficiles pour les Turcs, mais ils ont rapidement retrouvé leur équilibre et ont commencé à poser des problèmes aux Oranje. C’est finalement à la 35e minute que le défenseur Samet Akaydin, sur un centre millimétré de Gulan, a ouvert le score d’une tête puissante, donnant l’avantage à la Turquie. Les hommes de Ronald Koeman n’ont rien pu faire et ont terminé la première mi-temps avec un but de retard.

La deuxième mi-temps a été marquée par une domination néerlandaise dès le départ, reflétant leurs intentions offensives. Multipliant les assauts, les Bataves ont finalement été récompensés par une égalisation grâce à une tête imparable du défenseur Stefan de Vrij. Galvanisés par cette réalisation, les Néerlandais ont maintenu le rythme et la pression, profitant de la déconcentration des Turcs affectés par ce but.

Sur leur temps fort, les Pays-Bas ont pris l’avantage à la 76e minute suite à un centre à ras de terre de Denzel Dumfries. Merit Mulder, en retard sur Cody Gakpo, a trompé involontairement son gardien en marquant contre son camp.

Après ce but, les hommes de l’entraîneur italien Vincenzo Montella ont intensifié leur attaque pour revenir au score, mais la vigilance du gardien Verbruggen a annihilé toutes leurs chances. Malgré les efforts et le soutien fervent de leurs supporters, avec la présence notable de leur président Erdogan et de l’ex-international allemand d’origine turque Mesut Özil, les AY-Yildizlilar n’ont pas réussi à rééditer l’exploit de l’Euro 2008, co-organisé en Autriche et en Suisse, et ont dû s’incliner face à une équipe néerlandaise déterminée. 

En route vers les demi-finales

Ainsi, les demi-finales de cet Euro 2024 verront s’affronter des équipes de grande tradition footballistique. L’Angleterre et les Pays-Bas, deux nations en quête de renouveau sur la scène européenne, s’affronteront mercredi prochain. Ce match promet d’être intense, avec deux équipes désireuses de mettre fin à leur longue période sans titre majeur. Le suspense est à son comble, et les supporters attendent avec impatience ce choc au sommet.

Hamid Banoune

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires