mardi, 16 juillet 2024
DiasporadzÉconomieAlgérie : la production d’huile d’olive continue sa dégringolade

Algérie : la production d’huile d’olive continue sa dégringolade

La moyenne de la production d’huile d’olive en Algérie a chuté de 60% à 70 % par rapport aux années précédentes, sous l’effet du réchauffement climatique aggravé par le phénomène El Nino et les incendies qui ont ravagé plusieurs milliers d’hectares, ces trois dernières années.

La wilaya de Béjaïa, principale producteur en Algérie, a vu le volume de sa production d’huile d’olive dégringoler à 7,76 millions de litres cette année, selon le bilan de la Directions des services agricoles (DSA) établi pour la saison 2023/2024. Soit un malus de plus de 10 millions de litres équivalant d’une baisse de 70%.

Pourtant, cette wilaya occupe la première place à l’échelle nationale avec un verger oléicole de 57 000 ha, dont 50 000 ha exploitables, et produit habituellement une moyenne de 18 millions de litres par an.

À LIRE AUSSI
Métiers agricoles : l’association Tafat n’Ouffelah ouvre son école de formation

La wilaya de Tizi-Ouzou qui occupe la seconde place à l’échelle nationale en oléiculture avec un verger de 38 000 ha, a vu sa production chuter à 5 millions l’année dernière.

Bien que le volume de production de cette saison 2023/2024 ait remonté à 7,4 millions, il reste loin de la production habituelle qui avoisine les 12 millions de litres dans cette wilaya.

La même baisse a été observée dans la wilaya de Jijel qui compte un verger oléicole de 21 200 ha et qui a l’habitude de produire environ 10 millions de litres.

Durant la saison 2019/2020, elle n’en a produit que la moitié (selon le communiqué de l’APS du 2 février 2021), soit 5 millions de litres. Et ce, malgré l’emplacement de cette wilaya dans une zone géographique réputée pour sa forte pluviométrie.

À LIRE AUSSI
Sadek Amara (agronome) : les paysans doivent créer leurs propres banques de semences de terroir

Le même déclin de production a été enregistré dans la wilaya de Djelfa, qui dispose de 11 000 ha, en refluant de 5,1 millions de litres à 4,3 millions de litres.

A noter que dans cette wilaya, on pratique une oléiculture moderne avec irrigation des arbres et mécanisation des travaux, notamment avec l’usage des vibreurs et des peignes dans la cueillette des fruits.

À LIRE AUSSI
Changement climatique : la planète au «bord du gouffre», selon l’ONU

Il faut savoir que la superficie des oliveraies en Algérie s’étend sur 542 000 hectares, dont 320 000 hectares sont entrées en production.

La production annuelle d’huile d’olive oscille entre 80 millions et 120 millions de litres selon les saisons.

N. A.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires