vendredi, 21 juin 2024
DiasporadzÉconomieEncore un accident au complexe d'El Hadjar !

Encore un accident au complexe d’El Hadjar !

Une enquête préliminaire est ouverte sur les circonstances de l’effondrement d’un extracteur de poussière, accident survenu le 14 avril au complexe d’El Hadjar, a indiqué, mardi 16 avril un communiqué du parquet de la République près le tribunal d’El Hadjar à Annaba.

Le parquet a ordonné «l’ouverture d’une enquête préliminaire, auprès des services de la Gendarmerie nationale, en vue d’élucider les circonstances » de cet énième accident au complexe d’El Hadjar, rapporte la même source.

L’enquête devrait « déterminer les responsabilités, pour prendre les mesures légales en conséquence», précise le communiqué du parquet.

L’accident a eu lieu aux environs de 05h00 au complexe Sidar d’El Hadjar, entrainant l’arrêt de la production. Heureusement qu’aucune victime n’est à déplorer.

À LIRE AUSSI
Passation de marché suspect à Mobilis : trois individus sous les verrous

«Conformément à l’article 11 du Code de procédure pénale, le procureur de la République près le tribunal d’El Hadjar, informe l’opinion publique qu’en date du 14 avril 2024, aux environs de 05h00, l’extracteur de poussière n°1 s’est effondré au niveau de l’unité de production des matières et aggloméré (PMA), au complexe Sidar d’El Hadjar, provoquant ainsi l’arrêt de la production», lit-on dans le communiqué.

Le complexe sidérurgique victime d’accidents inexpliqués

La direction général de Sider El Hadjar avait indiqué dans un communiqué publié sur sa page Facebook que l’extracteur de poussière de l’AG2 s’est effondré le dimanche 14 avril aux environs de 04h00 du matin, sans faire de victime.

Une commission a été dépêchée sur les lieux afin de situer les dommages occasionnés par l’effondrement de cet équipement et les travaux devant être engagés pour sa remise en services et reprendre l’activité à l’unité PMA dans les meilleurs délais.

La direction générale du complexe a rassuré que l’incident n’a pas influé sur le bon fonctionnement des autres unités de production, dont entre autres les Laminoirs à chaud et à froid (LAC et LAF), les unités des revêtements par achèvement (RPA) et le Laminoir rond à béton (LRB) ou encore la Tuberie sans soudure (TSS).

À LIRE AUSSI
Ali Aoun : vers la relance des entreprises industrielles à l’arrêt

Il faut rappeler que les « incidents » se multiplient au complexe sidérurgique d’El Hadjar et aucune explication n’est trouvée jusqu’à présent.

Un incendie dont l’origine reste inconnue avait détruit huit armoires électriques dans l’unité de Tuberie Sans Soudure (TSS). Un autre incendie s’est déclaré dans l’Unité du HF2 à partir d’un Bulldozer Bouteur. L’engin, importé en 2016 pour près de 62 millions DA, est actuellement hors service.

Saïd A. et APS

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires