lundi, 24 juin 2024
DiasporadzActualitéAssemblée française : vers une commémoration du massacre d'Algériens le 17 octobre 1961 ?

Assemblée française : vers une commémoration du massacre d’Algériens le 17 octobre 1961 ?

L’Assemblée française va examiner prochainement une proposition de résolution écologiste demandant au gouvernement l’instauration d’une journée de commémoration du massacre du 17 octobre 1961, au cours duquel des dizaines voire des centaines de manifestants algériens sont morts à Paris.

Le texte symbolique porté par la députée des Hauts-de-Seine Sabrina Sebaihi, co-signée par le président du groupe Renaissance Sylvain Maillard, réclame la « reconnaissance et la condamnation du massacre des manifestants algériens (…) commis sous l’autorité du préfet de police de l’époque, Maurice Papon », souligne-t-elle dans l’exposé des motifs.

Il demande « l’inscription d’une journée de commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à l’agenda des journées officielles et cérémonies nationales ».

Cette proposition de résolution sans valeur contraignante sera à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale la semaine du 25 mars.

Emmanuel Macron avait amorcé cette reconnaissance en octobre 2021 en déclarant que « les crimes commis le 17 octobre 1961 sous l’autorité (du préfet de police de Paris de l’époque) Maurice Papon sont inexcusables pour la République ».

À LIRE AUSSI
Pour la reconnaissance des responsabilités de l’Etat dans le recours à la torture lors la guerre d’Algérie (document)

Paris avait annoncé en décembre de la même année un accès élargi aux archives sur la guerre d’Algérie (1954-1962).

En 2012, le président François Hollande avait rendu « hommage aux victimes » d’une « sanglante répression » qui s’abattit sur ces hommes manifestant pour « le droit à l’indépendance ».

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires