mardi, 16 juillet 2024
DiasporadzSportsOpen Africain d'Alger (judo) : deuxième place pour la sélection algérienne avec 32 médailles, dont 5 or

Open Africain d’Alger (judo) : deuxième place pour la sélection algérienne avec 32 médailles, dont 5 or

La sélection algérienne (messieurs/dames) de judo s’est contentée de la deuxième place au classement final de l’Open Africain d’Alger », clôturé hier après-midi 18 février à la Coupole du Complexe Olympique Mohamed-Boudiaf, avec un total de 32 médailles dont 5 en or.

La sélection algérienne de judo a glané en tout 32 médailles dont 5 or, 8 argent et 19 bronze et est classé deuxième derrière la Tunisie, avec 21 médailles dont 11 or, 3 argent et 7 bronze.

Au cours de cette deuxième et dernière journée de compétition, la sélection algérienne a glané 14 médailles (3 or, 3 argent et 8 bronze), qui s’ajoutent au 18 glanées la veille (2 or, 5 argent et 11 bronze).

Les médailles d’or d’hier 18 février ont été l’œuvre d’Abdelhamid Zmit (-81 kg), Abdallah Fala (-100 kg) et Mohamed El Mahdi Lili (+100 kg), alors que celles de la veille avaient été glanées par Kaïs Moudather (-66 kg) et Waïl Ezzine (-73 kg). Huit de leurs compatriotes se sont contentés de l’argent, dont trois ce dimanche.

À lire aussi
Judo : la sélection algérienne sacrée à Tunis avec 12 médailles dont 3 en or

Il s’agit d’Arslen Benhaoua chez les moins de 81 kilos (messieurs), ainsi que Dyhia Benchallal (-70 kg) et Louiza Ichalal (-78 kg) chez les dames.

Les cinq médaillés d’argent lors de la première journée de compétition sont Aymen Denni (-60 kg), Ayoub Benlaribi (-66 kg) et Mahfoud Zerrouk (-73 kg) chez les messieurs, ainsi que Faïza Aïssahine (-52 kg) et Amina Rezzoug (-63 kg) chez les dames.

Enfin, les 19 bronzes algériennes ont été gagnées par Abderraouf Guerbaâ (-60 kg), Abderrahim Lalioui (-60 kg), Amine Chenafa (-66 kg), Djeddi Oussama (-73 kg), Abdelkader Amrouche (-73 kg), Houria Kaddour (-48 kg), Cherine Abdellaoui (-52 kg), Rania Naït Amara (-52 kg), Hala Zerrouk (-57 kg), Chaïma Kaddour (-63 kg) et Fatima Zahra Necibi (-63 kg), glanées lors de la première journée et qui s’ajoutent aux huit, récoltées dimanche.

Leurs artisans ont été Lokmane Daroul (-90kg), Sarah Soukane (-70 kg), Islam Bouyemout (-100 kg), Bouchra Sadi (-78 kg), Sonia Asselah (+78 kg), Abdelkader Fettouh (+100 kg), Imad Aghilès Benazoug (-81 kg) et Ahmed Rebahi (-81kg).

Organisé les 17 et 18 février à la Coupole du Complexe Olympique Mohamed-Boudiaf, la compétition a drainé la participation de 150 judokas (100 messieurs et 50 dames), représentant 19 pays, des cinq continents.

Outre les pays africains, la compétition a enregistré la participation de certaines nations venues des quatre coins du monde, notamment des Etats-Unis, du Canada, de la Nouvelle Zélande, de la Bulgarie, de la Grande Bretagne et de la Thaïlande.

Leur présence s’explique par le fait que l’Open Africain d’Alger peut contribuer à l’amélioration de leur Ranking olympique, dans la perspective d’une qualification aux JO de Paris 2024, car mettant 100 points en jeu.

À LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES + LUS

Derniers Commentaires